Taxe d’habitation : la suppression totale n’est pas acquise

Fiscalité Actu 0

Le gouvernement a indiqué ce dimanche que la taxe d’habitation pourrait finalement être maintenue pour les 20% de ménages les plus aisés

Reuters

Le gouvernement est actuellement confronté à un dilemme. D’un côté, il cherche le moyen de calmer les gilets jaunes via des mesures de justice fiscale. De l’autre, il s’oppose toujours au rétablissement de l’ISF, souhaité par de nombreux Français.

C’est donc du côté de la taxe d’habitation que regarde désormais l’exécutif. Hier, lors du « Grand rendez-vous » organisé par Europe1, CNews et Les Echos, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a indiqué que la suppression totale de la taxe d’habitation pourrait être « soumise à discussion ».

Un pas en avant, un pas en arrière

Pour mémoire, 80% des Français ont bénéficié d’un allègement de 30% en 2018. Un autre abaissement (portant la ristourne à 65%) est prévu cette année avant la suppression en 2020 pour ces 80% de Français. Le gouvernement l’a de nouveau confirmé.

Reste à savoir ce qu’il adviendra pour les 20% de ménages restants. Initialement, ils n’étaient pas concernés par la réforme. Mais il y a un an, le gouvernement a évoqué une suppression totale de la taxe d’habitation dans le cadre d’une réforme en profondeur de la fiscalité locale.

Finalement, ces foyers pourraient donc continuer à payer la taxe d’habitation.

8 milliards d’euros en jeu

Pour le gouvernement, une telle décision aurait un double avantage. Au plan politique, elle lui éviterait de nouvelles critiques sur « les cadeaux faits aux plus riches ». D’un point de vue budgétaire, elle permettrait aux finances publiques de conserver quelque 8 milliards d’euros de recettes.

Le Conseil constitutionnel en alerte

Le dossier n’est toutefois pas simple à traiter. Les ménages concernés risquent en effet de reprocher au gouvernement de ne pas tenir la promesse faite l’an dernier.

De surcroît, il n’est pas certain que le Conseil constitutionnel valide une suppression partielle. Début 2018, il avait dit qu’il serait attentif à la manière dont seraient traités ces 20% de foyers les plus aisés.

Commentaires (17)
  • pmdogue
    pmdogueposté le 07.01.2019 à 18:21

    les cocus de macron vont se reveiller. la classe moyenne, en France, est en voie d'extinction sous le poids des taxes. depuis plusieurs annees je vote contre... macron en a beneficie la derniere fois. la question est maintenant : quel vote va emmer... le plus le gouvernement

  • cg2046
    cg2046posté le 08.01.2019 à 10:59

    Moi aussi j'ai voté contre ou je me suis abstenu, mais là la ligne rouge est franchie. Pas d'état d’âme, barrage à macron et ce quelque soit le candidat.

  • lynx71
    lynx71posté le 07.01.2019 à 16:49

    Ils ne savent même pas d'ou vient le vent, il n'y a plus de pilote ou que des girouettes

  • lbda21
    lbda21posté le 07.01.2019 à 16:09

    macron est fou à lier; vivement son incarcération .

  • patr94
    patr94posté le 07.01.2019 à 13:51

    Quel est le critère pour déterminer si vous allez continuer cette TH à payer ou non ? Dans mon entourage professionnelle direct, personne n'est concerné. D'autre part, je n'avais pas compris qu'il était acquis que la TH allait être supprimée pour tout le monde, donc ce n'est pas vraiment un retour en arrîère.

  • ARGOLO
    ARGOLOposté le 07.01.2019 à 13:49

    Que des promesses. Un gouvernement dans l'incompétence totale. Très en colère après lemaire. Je pensais que cet homme était honnête????

  • cg2046
    cg2046posté le 08.01.2019 à 10:57

    Quand on trahi son camp pour rejoindre LREM ...

  • ico-ico93
    ico-ico93posté le 07.01.2019 à 13:46

    J'en ai marre de ce gouvernement qui ne pense qu'a nous taxer.
    La France allait déjà mal avant eux et elle va aller pire depuis leur arrivé.

  • Tonrep
    Tonrepposté le 07.01.2019 à 13:19

    Et voilà, je l'ai dans le paf encore une fois ! Mais cela se paiera.

  • bob-watt
    bob-wattposté le 07.01.2019 à 13:40

    en attendant, c'est vous et moi qui allons payer !!!!!

  • bob-watt
    bob-wattposté le 07.01.2019 à 13:46

    Cela se paiera, peut-être, mais en attendant, c'est vous et moi et les 20% de français moyens qui allons payer !!!

  • eric1349
    eric1349posté le 07.01.2019 à 13:03

    Sachant que son électorat, plutôt urbain et CSP+, se situe en grande partie dans les 20% qui continueront de payer pour les autres, c'est de la part de ce gouvernement un suicide politique

  • bob-watt
    bob-wattposté le 07.01.2019 à 12:04

    Amateurisme OK, mais en attendant, ce sont toujours les mêmes qui vont trinquer jusqu'à la fin de son quinquennat.

  • lbda21
    lbda21posté le 07.01.2019 à 11:30

    L'amateurisme incompétent dans toute sa splendeur, rien de nouveau.

  • cg2046
    cg2046posté le 07.01.2019 à 11:25

    Ou l'on voit que ce gouvernement d'amateurs navigue à vue. Un point positif, cependant, ils se feront de nouveaux amis lors des élections futures. Quand au Conseil constitutionnel, on aimerait qu' il soit aussi vigilant avec les disparités de la csg retraités, mais évidemment ces manants ne font pas partie des copains.

  • bob-watt
    bob-wattposté le 07.01.2019 à 11:07

    Voila encore une décision en réflexion au détriment des classes moyennes.....
    Ma TH a augmenté en 2018, alors que certains ont eu un abattement de 30% .....
    Une justice fiscale à 2 vitesses, merci MACRON.

  • patr94
    patr94posté le 07.01.2019 à 13:41

    C'est que vous gagnez encore trop pour le gouvernement. Tout dépend du coté de la barrière où l'on se trouve. SI cela peut vous rassurer, je suis dans le même cas que vous.