Standard & Poor’s anticipe un ralentissement passager des prix en Europe

Tendance Actu 0

Concernant la France, la hausse des prix de l'immobilier résidentiel de 4% en 2020 ralentirait à 1,5% cette année avant de remonter à 2% en 2022 et en 2023.

Reuters

L’agence de notation Standard & Poor’s s’attend à un ralentissement de la hausse des prix de l’immobilier résidentiel en Europe cette année alors que la crise sanitaire n’a pas empêché de fortes progressions en 2020, souvent supérieures à 2019. S&P estime que les plans de soutien des gouvernements ont globalement permis à la demande de se maintenir face à une offre de logements souvent limitée.

Mesures de soutien

Certains pays ont même mis en place des mesures de soutien directement en faveur de l’immobilier comme en Grande-Bretagne où le seuil au-dessus duquel les acheteurs doivent payer le « droit de timbre » (stamp duty) a été temporairement relevé de 125.000 £ à 500.000 £ jusqu’en avril 2021. La demande a également été soutenue par des taux d’intérêt d'emprunt toujours au plus bas mais qui ont peu de chances de diminuer encore davantage. Enfin, les mesures sanitaires imposant de passer plus de temps chez soi ont renforcé l’envie de devenir propriétaire.

Reprise en 2022 et 2023

2021 devrait donc voir ces facteurs de soutien diminuer, dans un contexte économique encore difficile marqué par l’augmentation du chômage. S&P voit ensuite la progression des prix reprendre de la vigueur en 2022 et 2023, notamment grâce à un redressement du pouvoir d’achat et à des taux qui devrait rester bas.

Concernant la France, la hausse des prix de 4% en 2020 ralentirait à 1,5% cette année avant de remonter à 2% en 2022 et en 2023. La plus forte hausse des prix resterait observée en Allemagne : +6,9% en 2020, + 5,3% en 2021 et +4,9% en 2022. Seuls deux pays connaîtraient des baisses de prix cette année : Italie (-0,5%) et Grande-Bretagne (-2,3%) où l’impact du retour de la fiscalité normale devrait renforcer la correction.

Prévisions de prix pour l'immobilier résidentiel
Source : Standard & Poor’s
2020 (estimation)202120222023
France+4%+1,5%+2,4%+2,2%
Allemagne+6,9%+5,3%+4,9%+4,5%
Belgique+2,5%+1,8%+2,4%+2,2%
Italie+0,5%-0,5%+0,5%+1%
Pays-Bas+8%+5,2%+4,3%+3,4%
Espagne+1,6%+1,4%+4,3%+3,6%
Portugal+6,1%+2,6%+4,7%+4,2%
Grande-Bretagne+6,7%-2,3%+0,5%+3,3%
Commentaires