Reprise des AG de copropriété en présentiel à partir du 9 juin

Tendance Actu 0

Alors que les AG approuvant les comptes 2020 doivent se tenir avant la fin juin, la plupart des syndics devraient cependant garder une organisation à distance cette année.

Reuters

Dans le cadre des mesures générales de gestion de la sortie de crise sanitaire, l’accueil du public dans des salles de réunion sera à nouveau autorisé à partir de ce mercredi 9 juin, sous réserve bien sûr du respect de certaines règles. Cela va notamment permettre de reprendre l’organisation des Assemblées Générales de copropriété en présentiel avec une jauge de 4 m² par personne. Une AG réunissant 50 personnes devra ainsi être prévue dans une salle d’au moins 200 m². La location de salles plus grandes entraînerait au passage des surcoûts facturés aux copropriétaires.

Le vote par correspondance reste privilégié

Alors que les AG approuvant les comptes 2020 doivent se tenir avant la fin juin, la plupart des syndics devraient cependant garder une organisation à distance cette année. Depuis l’an dernier, c’est le mode de vote par correspondance qui est largement privilégié, l’organisation par visioconférence étant jugée compliquée et difficile à mettre en œuvre par les gestionnaires de copropriétés.

Pour voter par correspondance, les copropriétaires reçoivent par recommandé l’ordre du jour de l’AG avec un formulaire rassemblant la liste des résolutions et des cases à remplir pour chacune d’elles (pour, contre ou abstention). Ce formulaire est bien sûr à renvoyer dans les délais et ne doit pas comporter de ratures.

Réunion en amont

Rachid Laaraj, fondateur du courtier en syndics Syneval, recommande cependant aux syndics d’organiser en amont de l’envoi des formulaires de vote par correspondance une réunion d’information en ligne afin que les copropriétaires ne se retrouvent pas sans explication et qu’ils continuent à suivre la vie de leur résidence. « Ces types de réunions sont plus souples à organiser que des AG classiques. Cette préparation permet aux copropriétaires de mieux appréhender les enjeux des décisions mises à l’ordre du jour », explique Rachid Laaraj.

Travaux de rénovation

Lorsque les résolutions portent sur de la gestion courante ou des travaux mineurs, le vote par correspondance a en effet peu d’impact. Mais dès que d’importants travaux de rénovation sont en jeu, le vote par correspondance a ses limites. Difficile en effet de se prononcer sans débats et discussions qui sont d’ailleurs généralement animés lors des traditionnelles AG en présentiel.

Commentaires