Pas de durcissement des conditions d’octroi d'un crédit immobilier

Crédit Actu 0

Pour l’achat d’une résidence principale, Meilleurtaux parvient toujours à trouver quelques offres de financement à 110% si le candidat jeune et l’emprunt inférieur à 150 000€

Reuters

Le dernier observatoire du crédit immobilier établi par le courtier Meilleurtaux.com dépeint toujours une situation exceptionnellement favorable pour les emprunteurs. Non seulement les taux restent très bas (en moyenne 1,5% sur 15 ans, 1,7% sur 20 ans et 1,9% sur 25 ans) mais les conditions d’octroi ne se durcissent pas et les nouveaux emprunts immobiliers souscrits à partir du 1er mars vont bénéficier de la faculté de résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. Aujourd’hui, l’emprunteur ne dispose que de 12 mois après la signature de son offre de prêt pour faire jouer la concurrence et changer d’assurance. A partir du 1er janvier 2018, ce seront tous les emprunteurs qui auront accès à la résiliation annuelle de l’assurance-emprunteur comme c’est déjà le cas pour une assurance automobile ou habitation.

Les règles ne changent pas

Ces derniers mois, ce sont les banques qui ont vu leurs conditions de refinancement se détériorer avec une forte remontée des taux obligataires (les OAT 10 ans sont revenus au-dessus de 1%). Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elles ont modifié leurs conditions d’octroi d’un crédit immobilier. Il n’y a donc pas de durcissement des conditions d’octroi, souligne Meilleurtaux, « elles sont stables depuis 2013 » ajoute le courtier.

Encore des offres à 110%

Les grandes règles à respecter restent les mêmes, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% des revenus nets de l’emprunteur. Les hauts revenus peuvent toutefois dépasser ce seuil lorsque leur reste à vivre est important. La stabilité professionnelle est un contrat de travail en CDI est requise. Dans le cas d’un couple avec deux contrats dont un CDD, seuls les revenus du CDI sont pris en compte. Les banques continuent le plus souvent à exiger que l’apport couvre les frais annexes (frais de notaires) mais pas davantage. Un apport supérieur permet cependant de bénéficier d’un taux d’emprunt plus bas, sachant que l’importance des salaires reste le critère prédominant pour obtenir le meilleur taux. Pour l’achat d’une résidence principale, Meilleurtaux parvient toujours à trouver quelques offres de financement à 110% si le candidat jeune et l’emprunt inférieur à 150 000€. Pour un investissement locatif, quelques produits à 110% restent également disponibles s’il y a domiciliation bancaire.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs à la montagne

Trouver-un-logement-neuf.com observe actuellement un élargissement de l’offre de nouveaux programmes neufs en stations, notamment en Savoie.

Lire la suite