Orpi estime que ses clients restent raisonnables sur les prix de mise en vente

Tendance Actu 0

Sur l’ensemble de la France, le réseau n’observe qu’une légère hausse de 1,5% du prix moyen au m² par rapport à 2015 pour les logements allant de 1 à 3 pièces.

Fédération des Promoteurs Immobiliers IDF

Sans attendre la fin de l’année, le réseau d’agences immobilières Orpi a déjà publié son bilan 2016. Comme l’an dernier, le premier réseau immobilier français (1 200 points de vente) enregistre une augmentation de 10% de ses transactions avec des délais de ventes qui se sont nettement raccourcis, à 79 jours alors qu’on dépassait les 100 jours il y a deux ans.

Les écarts de prix se resserrent

Malgré le dynamisme du marché, Orpi se félicite que les clients restent raisonnables sur les prix de mise en vente. Au niveau des prix sur l’ensemble de la France, le réseau n’observe qu’une légère hausse de 1,5% du prix moyen au m² par rapport à 2015 pour les logements allant de 1 à 3 pièces. Sur les plus grandes surfaces, Orpi enregistre des prix au m² stables voire en très légère baisse. Cela reflète la pression exercée sur les petites surfaces, notamment dans les zones tendues. Pour le cas de la région parisienne par contre, l’augmentation est plus nette avec des prix en hausse de 3,6% tous types de biens confondus. S’agissant du marché global, le patron d’Orpi, Bernard Cadeau, pense que nous allons sans doute cette année avoisiner les 900 000 ventes, un record absolu qui dépasse les chiffres du boom immobilier des années 2000-2007.

Location

Le prix moyen à la location est quant à lui en baisse de 2,5% chez Orpi, allant même jusqu’à -7% sur les maisons. «Cette évolution des prix à la location montre que le marché a ses propres règles et illustre s’il en est encore besoin la vacuité de mesures telles que l’encadrement des loyers», explique Bernard Cadeau. «La tendance est nettement baissière au niveau national, encadrement ou non ! Les propriétaires-bailleurs ont compris qu’il est dans leur intérêt de conserver un locataire longtemps avec un loyer raisonnable plutôt que de faire de la spéculation sur le court-terme en poussant les prix», ajoute le dirigeant.

2017

Bernard Cadeau conditionne bien sûr les perspectives 2017 à l’évolution des taux d’intérêt d’emprunt. En privilégiant le scénario d’une légère hausse des taux, le Président d’Orpi pense qu’elle sera facilement absorbée par le marché, les projets immobiliers étant toujours d’actualité et les emprunteurs conservant la faculté de jouer sur la durée des prêts pour compenser une hausse raisonnable…

Commentaires
Immobilier
Actu0

SCPI : des investissements à un niveau record

Depuis le début de l’année, les gérants n’ont eu aucun mal à placer la collecte des épargnants, notamment parce qu’ils regardent de plus en plus vers l’étranger.

Lire la suite