Nouveau record pour les prix de l’immobilier à Paris !

Tendance Actu 0

La barre des 8 500 € le m² semble avoir été largement dépassée avec des prix qui pourraient se diriger vers les 9 000 €...

Reuters

Les dernières estimations des notaires de la région parisienne, basées sur les promesses de ventes enregistrées dans leurs études, montrent une poursuite de la hausse des prix de l’immobilier existant à Paris, évalués désormais à 8 570 € le m² en moyenne. Il s’agit d’un nouveau sommet historique pour la capitale, dépassant d’une centaine d’euros par m² le précédent record de l’été 2012. Sur un an, les notaires calculent une hausse des prix de près de 6%.

Le dynamisme de la banlieue

Dans Paris, le manque d’offre et le niveau élevé des prix limitent quand même le volume de transactions qui est bien plus dynamique en banlieue. Comme souvent, la hausse des prix se propage de Paris intra-muros vers la petite couronne et la grande couronne mais dans des proportions encore limitées pour l’instant. Sur les derniers mois, les notaires observent ainsi des prix relativement stables en banlieue parisienne pour les appartements mais en légère hausse pour les maisons.

Paris de plus en plus élitiste

Les réseaux d’agences Guy Hoquet et Century 21 observent également une hausse des prix un peu supérieure à 5% à Paris sur les 12 derniers mois. D’après Century 21, les prix dépasseraient même aujourd’hui une moyenne de 8 700 € le m² dans la capitale et pourraient atteindre un nouveau record de 9000 €, mais avec certainement des conséquences à moyen terme sur le volume d’activité. Plus de 80% des clients parisiens de Century 21 sont en effet des cadres supérieurs/professions libérales et des cadres moyens. Compte tenu des budgets pour pouvoir acheter à Paris, leur part ne cesse de progresser pendant que celle des employés et ouvriers s’effondre

Les appartements familiaux sont recherchés

D’après les statistiques des notaires, la hausse des prix a été plus forte en 2016 pour les appartements familiaux, avec une appréciation annuelle de 7,2% pour les appartements de 4 pièces et de 5% pour les 5 pièces et plus. Ces appartements représentent une vente sur cinq dans la Capitale. Il est d’ailleurs à remarquer que ce segment des appartements familiaux avec 3 chambres est très recherché par la clientèle haut de gamme à Paris. Les agences de prestige parlent actuellement d’une certaine pénurie pour les biens de qualité, ce qui pousse nettement les prix à la hausse depuis un an (jusqu’à +10%) pour les beaux appartements familiaux bien placés.

Contexte pré-électoral

On observe aussi que le contexte pré-électoral ne semble pour l’instant pas provoquer d’attentisme. D’après Thierry Delesalle, Président de la commission des statistiques immobilières de la Chambre des Notaires de Paris, deux mesures politiques pourraient quand même influencer le marché cette année. La première concerne le régime d’imposition des plus-values immobilières. Si le délai d’exonération était ramené de 30 à 15 ans, cela déclencherait des ventes et détendrait probablement les prix. Thierry Delesalle cite bon nombre de propriétaires dont les locataires sont partis et qui attendent cette aubaine pour vendre. Autre mesure proposée par plusieurs candidats à l’élection présidentielle, le statut de bailleur privé, avec ses avantages fiscaux pour la location à loyer modéré, ferait revenir des investisseurs dans l’ancien, avec peut-être cette fois un effet à la hausse sur les prix.

Commentaires
Immobilier
Actu0

La digitalisation gagne le secteur du logement

Le gouvernement veut notamment engager la digitalisation dans le champ de l’urbanisme en visant la dématérialisation des demandes de permis de construire d’ici quelques années.

Lire la suite
Immobilier
Actu0

Un projet de maison pas comme les autres à Paris

Ce projet a remporté la médaille d’or du Challenge de l’habitat innovant 2018 de l’union professionnelle des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB) dans la catégorie «réalisations remarquables de maison».

Lire la suite