Les prix de l’immobilier espagnol semblent toucher le fond

Tendance Actu 0

Après plus de 40% de chute des prix en 6 ans, l'institut National de la Statistique espagnol a observé un sursaut des prix au deuxième trimestre 2014.

Reuters

Les prix de l'immobilier en Espagne semblent enfin toucher le fond. Après 6 années de baisse ininterrompue alimentée par des stocks pléthoriques de logements neufs, les prix ont connu un sursaut de 0,8% au deuxième trimestre 2014 en variation annuelle, selon l'institut National de la Statistique espagnol. En 6 ans, les prix avaient chuté de plus de 40%, emportés par la spirale de dépression économique du pays.

Une première depuis 2008

Cette première hausse observée depuis le premier trimestre 2008 comprend une évolution positive de 1,9% pour les logements neufs et de seulement 0,2% pour les logements anciens. Par rapport au premier trimestre 2014, les prix sont en augmentation de 1,7% sur le deuxième trimestre (+1,9% dans l’ancien et +0,6% dans le neuf).

Des régions encore sinistrées

Certaines régions rurales où l’offre de logements reste élevée par rapport à la demande continuent cependant à voir leurs prix reculer comme dans la Rioja. A l’inverse, c’est dans la région de Madrid que les prix connaissent le rebond le plus prononcé (+2,7% sur un an) devant les zones côtières de Valence (+2,3%) ou en Catalogne (+1,6%).

-44% depuis 2007

D’après le site de petites annonces immobilières Fotocasa, le prix de l’immobilier ancien espagnol se situait en moyenne à 1 656 euros le mètre carré en août 2014, à comparer à 2 952 euros en avril 2007 (-44%).

Un salon à Paris

Pour ceux à qui ces informations donneraient des idées d’investissement, un rendez-vous incontournable est programmé à Paris. Du 19 au 21 de septembre, le Parc des  Expositions de la Porte de Versailles accueillera le premier Salon Immobilier et du Tourisme Espagnol (entrée gratuite). 70 exposants sont attendus.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Paris séduit de plus en plus de personnes fortunées

Les prix de l'immobilier de prestige sont à nouveau tirés à la hausse depuis 2 ans avec une progression de +10% en 2017, ce qui est loin d’avoir dissuadé les acquéreurs, selon l'analyse du réseau Barnes.

Lire la suite