Les plateformes communautaires de colocation se multiplient

Tendance Actu 0

Weroom, Appartoo, Appartager, toutes ces plateformes rivalisent de services pour faciliter la mise en relation des personnes en recherche de logement et celles qui proposent une colocation.

CBO Territoria

La colocation a le vent en poupe à Paris et dans les grandes métropoles où la crise du logement sévit. D'où l'émergence de nouvelles plateformes facilitant la mise en relation des personnes en recherche de logement et celles qui proposent une colocation. De véritables communautés se créent ainsi pour les adeptes de la colocation qui rechignent le plus souvent à passer par des agences. La plateforme gratuite Appartoo a d’ailleurs été créée en juin 2014 suite à la naissance d’une très forte communauté sur la page Facebook "Plan appart/coloc à Paris". Aujourd’hui, elle rassemble plus de 100.000 membres. L’originalité de cette plateforme réside dans la possibilité de trouver une colocation selon ses affinités, à partir de son profil Facebook.

Réservation en ligne

Pour faciliter la recherche d’un logement en colocation, Weroom, présentée comme la première plateforme communautaire internationale de colocation, a même lancé la réservation en ligne et revendique le statut de premier acteur du secteur de la colocation à proposer ce type de service. Weroom garantit ainsi une chambre réservée dans une colocation en contrepartie d’un premier paiement, à la manière d’une réservation d’un logement en location courte durée sur le site Airbnb.

Premier paiement

Ce premier paiement correspond généralement à un mois de loyer, auquel peut s’ajouter une caution. Il s’agira d’un acompte, auquel s’ajoutent des frais de service Weroom (3% du côté du colocataire et 3% du côté du loueur, facturés uniquement si la réservation est validée). L’utilisateur auprès duquel la demande de réservation a été effectuée, dispose d’un délai de 48h maximum pour donner une réponse. Sans retour, la demande est considérée comme refusée et aucun montant n’est prélevé. Les frais de service sont par ailleurs facturés pour toute annulation demandée 15 jours ou plus avant la date de l’accord. Avant toute réservation, il est bien sûr possible  de poser des questions au loueur ou d’organiser une rencontre.

Convivialité

Pour davantage de convivialité dans la relation entre colocataires, Weroom organise aussi des rencontres : les «Happy Hour de la coloc». Deux rendez-vous sont programmés en septembre à Paris au Café Oz (les 3 septembre et 17 septembre) pour faciliter les recherches des étudiants en cette période de rentrée scolaire. Le même concept et programmé à Lyon le 24 septembre.

Ce type de rendez-vous se démocratise puisque le site Appartager.com organise déjà régulièrement des «Apéro Coloc» à Paris afin de réunir dans un lieu convivial des personnes qui recherchent une colocation, et d’autres qui en proposent.

Economies

Une location traditionnelle coûte en moyenne 614 € là où le prix moyen d’une chambre en colocation en France revient à 450 €, soit près de 30% d’économie potentielle en moyenne, estime Appartager.com, dont le concept repose sur un abonnement payant pour bénéficier de la totalité des annonces.  La colocation permet aussi des économies sur les charges, de partager sa connexion Internet ou encore l’achat groupé de meubles.

Commentaires (3)
  • Utilisateur28780
    Utilisateur28780posté le 29.08.2015 à 15:57

    Bonjour

  • Utilisateur28775
    Utilisateur28775posté le 28.08.2015 à 15:09

    Un autre très bon site pour trouver une coloc' gratos : www.lacartedescolocs.fr > Utilisation extensive de Google Maps & Streetview. Bien fait.

  • Utilisateur28928
    Utilisateur28928posté le 02.11.2015 à 18:22

    Les commentaires ne sont pas un moyen déguisé de faire la pub de son site M. Ehrhart. D'autant plus lorsque votre site travaille de manière complaisante avec les acteurs du secteur

Immobilier
Analyse0

L’immobilier en Bretagne, ça vous gagne !

Les notaires bretons observent un marché immobilier très tendu actuellement, notamment celui de la résidence secondaire où les prix s’envolent…

Lire la suite