Les Français ont retrouvé leur appétit pour les maisons individuelles

Tendance Actu 0

Plus de la moitié des ventes de maisons par les constructeurs comprenaient en 2016 un Prêt à Taux Zéro.

Maisons France Confort

Comme pour le logement collectif, le marché de la maison individuelle en secteur diffus a confirmé une bonne année 2016 avec une demande qui est restée forte sur l’ensemble du territoire. Après deux années délicates à moins de 100 000 ventes en 2013 et 2014, le marché s’était déjà redressé de 14% en 2015 avant de rebondir de près de 20% l’an dernier. 133 600 maisons individuelles en secteur diffus (hors lotissements) se sont ainsi vendues en 2016 d’après l’indicateur Markemétron, compilé par l’observatoire des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB), CGI Bâtiment et EDF.

Désir de faire construire

Le marché français retrouve ainsi un niveau comparable à l’année 2011 sans toutefois rivaliser avec les meilleurs niveaux de 160 000 à 170 000 ventes il y a 10 ans. Si le désir de faire construire sa maison reste ancré dans les esprits, les auteurs de cet observatoire observent que le marché a pleinement bénéficié du dynamisme de la demande depuis l’été 2016 grâce à des conditions de crédit exceptionnelles et à un PTZ dont l’efficacité ne se dément pas. Plus de la moitié des ventes des constructeurs comprennent en effet un Prêt à Taux Zéro.

L’effet de levier du PTZ

Pour financer la construction d’une maison neuve, les français peuvent en effet emprunter jusqu’à 138 000 € sans intérêts en fonction de leurs revenus et de la localisation du logement. Sachant que la remontée des taux d’intérêts d’emprunts reste pour l’instant très limitée et que le PTZ a été renouvelé, les professionnels du secteur restent confiants sur la dynamique du marché en 2017, en dépit des hésitations qui pourront ralentir l’expression de la demande durant les mois des élections présidentielle et législatives, voire un peu plus tard avec les incertitudes sur une éventuelle réorientation de la politique du logement liée à une politique budgétaire plus restrictive.

Dans toutes les régions

Autre enseignement de cet observatoire professionnel, les ventes de maisons individuelles ont progressé dans toutes les régions sur un rythme à deux chiffres. L’évolution des ventes a cependant été nettement plus soutenue à l’ouest du territoire, dans les régions Bretagne, Normandie, Pays de la Loire et en Nouvelle Aquitaine où l’habitat individuel est le plus répandu par rapport aux appartements. Dans les régions situées à l’est comme en Bourgogne-Franche Comté et en Auvergne-Rhône-Alpes, la hausse des ventes a été à peu près deux fois moins rapide.

Un prix moyen de 157 600 €

Au niveau des prix, la moyenne hors terrain est estimée par  la filière des constructeurs de maisons individuelles à 157 600 € pour une surface de plancher de 115 m². En se penchant quelques années en arrière, on observe une hausse de prix proche de 20% par rapport à 2010 où le prix hors foncier se situait à 130 500 € pour une surface moyenne de 113 m².

Commentaires
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs à la montagne

Trouver-un-logement-neuf.com observe actuellement un élargissement de l’offre de nouveaux programmes neufs en stations, notamment en Savoie.

Lire la suite