Les diagnostics immobiliers reprennent sur sites occupés

Tendance Actu 0

La Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers FNAIM (CDI-FNAIM) avait tout d’abord décidé de reprendre les interventions chez des particuliers dans des logements vides depuis 48 heures...

Construction Verrecchia

La reprise se confirme pour les diagnostiqueurs qui constituent un maillon indispensable du marché immobilier. Après la publication d'un guide des bonnes pratiques rédigé par l’ensemble de la filière, la Chambre des Diagnostiqueurs Immobiliers FNAIM (CDI-FNAIM) avait tout d’abord décidé depuis la mi-avril de reprendre les interventions chez des particuliers dans des logements vides depuis 48 heures.

Sur sites occupés

Dès cette semaine et avant même le déconfinement, les diagnostiqueurs affiliés à la CDI-FNAIM annoncent être désormais opérationnels sur sites occupés, en respectant scrupuleusement les gestes barrières. Ils considèrent en effet que les garanties de sécurité sont suffisamment sûres en appliquant leur guide des bonnes pratiques.

Ne pas bloquer les transactions

La profession rappelle son rôle incontournable afin de ne pas bloquer les transactions. Les diagnostics immobiliers doivent en effet obligatoirement être annexés à toute promesse de vente et à tout acte de vente d'un logement. Celui qui concerne la performance énergétique doit par ailleurs être mentionné dans toute annonce de vente. L’absence de diagnostics est donc un facteur bloquant même si leur durée de validité peut autoriser certaines ventes à se poursuivre si vous avez eu la chance de les réaliser avant la période de confinement.

Gestion et travaux

En gestion immobilière, les diagnostiqueurs sont également indispensables à la maîtrise des parties communes pour les plans pluriannuels de travaux. Sur les chantiers du BTP, les repérages amiante avant travaux sont des préalables indispensables à l’exécution des travaux.

Commentaires