Les acquéreurs rêvent de nouveaux territoires où les prix seraient plus accessibles

Tendance Actu 0

Les derniers résultats de l’Observatoire du Moral Immobilier publié par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com montrent que les acquéreurs commencent à s’inquiéter de la hausse des prix.

Nouveau record de 8 800 € le m² à Paris en moyenne, nouveaux sommets à Lyon, Nantes et Bordeaux, la hausse des prix de l’immobilier commence forcément à inquiéter les acquéreurs, en tout cas dans les grandes agglomérations qui sont principalement concernées par cette pression haussière. Le dernier Observatoire du Moral Immobilier réalisé par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com au mois de mai en témoigne. Les personnes interrogées (un échantillon de plus de 2 000 personnes), toutes porteuses d’un projet d’acquisition, sont désormais majoritaires à prévoir une remontée des prix dans les 6 prochains mois. Ainsi, quasiment la moitié table sur une hausse des prix dans les prochains mois.

Surchauffe dans les grandes agglomérations

Comme le rappellent les auteurs de l’Observatoire du Moral Immobilier, la concentration de la demande de logements sur les grandes agglomérations est au cœur du problème de la surchauffe des prix immobiliers. En effet, 71% des porteurs de projets cherchent à acheter dans, ou autour d’une grande agglomération. Pour y remédier, une solution pourrait être de développer l’attractivité des territoires. Interrogés par Logic-Immo.com, 73% des porteurs d’un projet d’achat sont d’accord avec cette approche et pensent qu’elle pourrait être la réponse pour désengorger les grandes agglomérations et faire baisser les prix immobiliers. Plus de la moitié (55%) des personnes interrogées s’estiment même prêts à s’orienter vers ces nouveaux territoires dans le cadre de leur projet d’achat.

Nouveaux territoires

A condition cependant que ces nouveaux territoires fassent émerger des bassins d’emplois,  apportent une amélioration du cadre de vie, conservent un bon réseau de commerces et d’infrastructures de transport et surtout permettent une attractivité des prix de l’immobilier. Le profil de ces volontaires est d’ailleurs très sensible à l’évolution des prix : près de la moitié est âgée de moins de 35 ans, plus d’un tiers sont CSP- et ils ont majoritairement (77%) un budget inférieur à 300 000 euros. De l’intention aux actes, il reste donc pas mal d’obstacles à lever pour attirer les futurs acquéreurs dans ces nouvelles zones. Le nouveau ministère du logement, intégré dans un large portefeuille de la cohésion des territoires apportera peut-être des réponses à ces enjeux de société…

Commentaires
Immobilier
Actu0

Un projet de maison pas comme les autres à Paris

Ce projet a remporté la médaille d’or du Challenge de l’habitat innovant 2018 de l’union professionnelle des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB) dans la catégorie «réalisations remarquables de maison».

Lire la suite
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs à la montagne

Trouver-un-logement-neuf.com observe actuellement un élargissement de l’offre de nouveaux programmes neufs en stations, notamment en Savoie.

Lire la suite