Le marché du logement neuf retrouve enfin une clientèle de propriétaires occupants

Tendance Actu 0

Alors que les prix dans le neuf sont globalement stables, la réforme du Prêt à Taux Zéro (PTZ) mise en place par le gouvernement depuis le début de l’année contribue bien sûr à ces résultats.

Pitch Promotion

La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) déplorait encore il y a quelques mois le manque de primo-accédants dans les ventes de logements neufs. Il est vrai que l’an dernier, la reprise du marché du logement neuf a été largement portée par les ventes en Pinel, dispositif qui permet de réduire ses impôts et qui bénéficie actuellement de la faiblesse des taux d’intérêt, ce qui améliore le rendement d’un investissement immobilier locatif.

Deuxième moteur

«Avec le décollage de l’accession, au point mort depuis plusieurs années, la construction de logements pourrait bien à nouveau fonctionner avec ses deux moteurs», se félicite aujourd’hui la Présidente de la FPI, Alexandra François-Cuxac. En effet, les ventes à investisseurs ont poursuivi leur croissance au premier trimestre 2016 (+12,9%) mais l’élément le plus marquant vient du décollage des ventes à des propriétaires-occupants (+20,3%).

Effet PTZ

Alors que les prix dans le neuf sont globalement stables, la réforme du Prêt à Taux Zéro (PTZ) mise en place par le gouvernement depuis le début de l’année contribue bien sûr à ces résultats, avec l’aide aussi des taux bas. S’agissant du PTZ, davantage de ménages en bénéficient aujourd’hui, au point même qu’il y a finalement assez peu de personnes en France qui ne sont pas éligibles aux nouveaux barèmes de revenus. Tout cela avec une enveloppe supérieure et un différé de remboursement étendu par rapport à l’ancienne version du PTZ. Au final, la clientèle des propriétaires occupants redevient prépondérante face aux investisseurs locatifs, signe d’un marché qui retrouve un meilleur équilibre.

TVA réduite

La FPI note aussi sur ce premier trimestre 2016 la forte croissance des ventes dans les nouveaux quartiers prioritaires (+35%) qui bénéficient d’une à TVA réduite à 5,5%. Les promoteurs attendent donc avec impatience des précisions sur une possible extension de la bande de 300 à 500 mètres autour de ces  quartiers prioritaires. Une mesure qui ne manquerait pas de renforcer l’accession pour les ménages modestes et la mixité sociale en zone urbaine.

Censi-Bouvard

La FPI espère aussi que le dispositif de réduction d’impôts Censi-Bouvard pour les résidences avec services, qui répond aux besoins des étudiants et des personnes âgées, soit pérennisé. Le Censi-Bouvard n’est à ce jour en place que jusqu’à la fin 2016

a savoir

Le Censi-Bouvard est un dispositif de défiscalisation offrant une économie d’impôt équivalente à 11% du coût d’achat d’un logement (y compris les frais de notaires) dans une résidence de services neuve. L’investisseur doit demander le statut de LMNP ou LMP, et bénéficie alors d’un abattement de 50% sur ses revenus locatifs. C'est un gestionnaire professionnel qui doit se charger de la location du bien dans le cadre d’un bail commercial d'une durée minimum de 9 ans renouvelable.

Commentaires (1)
  • Chicago Boy
    Chicago Boyposté le 13.05.2016 à 12:57

    Voila qui va definitivement remettre notre economie sur pied. Vive la decadence!