Le littoral atlantique garde ses adeptes de résidences secondaires haut de gamme

Tendance Actu 0

A La Baule, il faut compter en moyenne 1 million d’euros pour une résidence secondaire haut de gamme mais la différence de prix peut aller du simple au triple entre un bien proche de la place du marché et un bien face à la mer.

Barnes

Il n’y a pas que la Côte d’Azur où le marché de la résidence secondaire haut de gamme se porte bien. Sur le littoral atlantique, le réseau d’agences immobilières Barnes, spécialisé dans les biens de prestige, dépeint une situation tout aussi positive. La Côte basque, l’Ile de Ré, le Bassin d’Arcachon, ou la Baule restent en effet des destinations privilégiées par la clientèle haut de gamme comme lieu de villégiature.

A la différence peut-être de la Côte d’Azur, ces marchés attirent principalement une clientèle française même si le retour de la clientèle locale est une tendance nationale sur le marché de l’immobilier haut de gamme d’après le Président de Barnes, Thibault de Saint Vincent.

La Baule

A La Baule, il faut compter en moyenne 1 million d’euros pour une résidence secondaire haut de gamme mais la différence de prix peut aller du simple au triple entre un bien proche de la place du marché et un bien face à la mer, explique Etienne de Gibon de l’agence Barnes Nantes-La Baule. « La clientèle à la recherche de résidences secondaires comprend principalement des cadres et des chefs d’entreprise parisiens et nantais », précise l’agent immobilier.

Ile de Ré

Sur l’île de Ré, le prix moyen tourne autour de 1,25 million d’euros mais même sur un territoire insulaire, un bien avec vue mer se vend en moyenne 40% plus cher qu’un bien dans les terres. « La clientèle est relativement stable depuis 10 ans avec une forte proportion de Français (85%), dont 40% d’expatriés. La clientèle étrangère est principalement belge ou anglaise. Elle recherche des maisons de plain-pied sans travaux de 3 à 5 chambres avec piscine à proximité de la plage ou d’un port », explique Germain Tournoys de l’agence Barnes située sur l’île de Ré. Une maison récente de 175 m² avec 5 chambres et 3 salles d'eau/bains dotée d’une piscine chauffée est par exemple proposée à 1 365 000 euros.

Bassin d’Arcachon

En descendant vers le Bassin d’Arcachon, le prix moyen augmente à 1,5 million d’euros avec une clientèle parisienne de plus en plus présente, grâce notamment à la LGV. « Si la clientèle âgée recherche plutôt des grands appartements de 100 m² minimum avec terrasse et vue mer dans le centre-ville d’Arcachon, les plus jeunes s’orientent plutôt vers des villas situé au Pyla ou au Moulleau », détaille Sophy Vaissié, directrice de l’agence Barnes du Pyla-sur-Mer. Et d’ajouter qu’une vue panoramique sur le bassin entraîne un surcoût de 50%. Une superbe villa d’architecte en bois proche de la plage avec une grande suite propriétaire ainsi que 4 chambres avec chacune sa salle d’eau, salle de sport, piscine, sauna et jardin paysagé de 1 500 m² s’affiche ainsi à près de 2,5 millions d’euros.

Côte basque

Un peu plus bas sur la Côte basque, le prix moyen d’une résidence secondaire haut de gamme est estimé à 1,2 million d’euros par Barnes avec des destinations phares comme Hossegor où la clientèle apprécie là encore les maisons avec piscine en ville ou proposant une vue mer. Pour une grande villa contemporaine d’environ 280 m² habitables située face à l’océan et protégée par la dune, avec de grandes terrasses en bois sans vis-à-vis et un bassin de nage chauffé sur un terrain de 1 540 m², il faudra compter pas loin de 4 millions d’euros.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Les professionnels de l’immobilier gardent le moral

Peu de nuages à l'horizon grâce à des taux toujours aussi bas même si la baisse des aides à l'accession s'est répercutée sur la capacité d'achat de certains primo-accédants...

Lire la suite
Immobilier
Analyse0

Acheter reste-il plus intéressant que louer ?

Le courtier Meilleurtaux.com a calculé le nombre d’années de détention à partir duquel l’achat devient plus intéressant que la location pour un appartement de 70 m²

Lire la suite