La remontée des taux d’emprunt immobiliers se confirme

Crédit Actu 0

Des hausses de taux sont observées pour le troisième mois consécutif, une tendance qui pourrait cependant être passagère après les records de 2019…

iStock

Après deux mois précédents (novembre et décembre) de légère progression plus ou moins ciblée en fonction des profils d’emprunteur ou des durées, la hausse des taux d’emprunt immobiliers a été générale en janvier à la lecture des premières grilles transmises par les courtiers.

L’amplitude des relèvements va de 10 points de base pour la plupart des dossiers jusqu’à 15 points pour certaines catégories d’emprunteurs. En moyenne, on emprunte ainsi autour de 1,2% sur 15 ans, 1,4% sur 20 ans et 1,55% sur 25 ans avec des offres pouvant encore descendre sous les 1% sur 20 ans pour les meilleurs profils. « Depuis octobre, la plupart des taux ont repris entre 20 et 30 points de base », note quand même Alban Lacondemine, président fondateur du courtier Emprunt Direct.

La tendance peut encore s’inverser

Vousfinancer estime toutefois qu’il est encore trop tôt pour parler de véritable remontée avec une tendance qui peut encore s’inverser, en fonction de la conjoncture de ce début d’année. Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, explique que les banques conservent des objectifs de production de crédits élevés mais en retrait par rapport à la production 2019 qui a largement dépassé les attentes. « En outre, les délais de traitement restent encore longs et certaines banques augmentent leurs taux à la fois pour apurer leur stock de dossiers et pour dégager davantage de rentabilité. Toutefois, pour les profils les plus convoités, ces hausses de taux ne sont pas toujours appliquées et il existe encore des marges de négociations sur les taux, bien qu’elles soient actuellement plus faibles que mi-2019 », analyse-t-elle.

« D’ici quelques mois, lorsque les banques se seront jaugées et que les objectifs pour 2020 auront été fixés, elles pourraient de nouveau baisser leurs taux pour récupérer de la clientèle », note d’ailleurs Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.

Resserrement des conditions d’octroi de crédits

Difficile aussi de ne pas voir dans ce récent mouvement de remontée des taux quelques conséquences des dernières recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF). « La légère remontée des taux que nous constatons depuis maintenant quelques semaines devrait en outre permettre aux banques de reconstituer leur marge et permettre une couverture appropriée des coûts et risques, comme demandé par le HCSF », observe Vousfinancer. Les courtiers se font également l’écho d’un certain resserrement des conditions d’octroi de crédits de la part de bon nombre de banques, en particulier concernant les prêts sans apport qui devraient être accordés moins facilement cette année.

Taux des emprunts immobiliers en janvier 2020
L'Argent&Vous d'après les barèmes des courtiers
Durée d'emprunt10 ans15 ans20 ans25 ans
Taux moyen1,10%1,20%1,40%1,60%
Taux minimum pour les meilleurs profils0,55%0,80%0,95%1,10%
Commentaires