La France va saisir les villas de luxe et les yachts des oligarques russes proches du pouvoir

Politique Actu 0

Le ministre de l'Economie a déclaré lundi que la France allait identifier toutes les personnalités russes proches du Kremlin ayant des avoirs en France et saisir leurs biens. Il vient d'annoncer la constitution d'une "task force" dédiée.

Reuters

Le ton continue de monter dans le contexte d’invasion russe de l’Ukraine. Alors que l’Union européenne a annoncé dimanche 27 février une salve de nouvelles sanctions financières contre Moscou, comprenant le gel des avoirs de ses dirigeants et de personnalités proches du pouvoir, le gouvernement français se tient prêt à étendre davantage ces sanctions, a annoncé le lendemain midi le ministre de l’Economie à la sortie d’un nouveau Conseil de défense sur la situation en Ukraine.

« A la demande du président de la République, nous poursuivrons le recensement complet des avoirs financiers, des biens immobiliers, des yachts, des véhicules de luxe, qui appartiendraient aux personnalités russes sous sanctions européennes », a prévenu Bruno Le Maire. « Nous allons également identifier toutes les personnalités russes ayant des avoirs en France qui pourraient être ajoutées à la liste de sanctions européennes en raison de leur proximité avec le pouvoir russe. Nous nous doterons des moyens juridiques de saisir l’intégralité de ces biens. »

Ces mesures de confiscation avaient notamment été demandées ce week-end par plusieurs personnalités politiques françaises, parmi lesquelles les deux candidats à l’élection présidentielle Anne Hidalgo et Fabien Roussel.

Une "task force" dédiée à la traque des avoirs russes

Invité de France Info ce mardi 1er mars, le locataire de Bercy, qui a assuré que les sanctions économiques adoptées par l'Europe et la France allaient « provoquer l'effondrement de l'économie russe », a précisé qu'environ 488 citoyens russes figuraient sur les listes européennes visées par les sanctions, et que la France effectuait de son côté un travail complémentaire de repérage d'oligarques possédant des avoirs en France.

Pour mener cet examen, le ministre de l'Economie a annoncé la constitution d'une task force comprenant la direction générale des Finances publiques, les services de renseignement financiers et les douanes. « Nous avons également étendu cette recherche aux noms des oligarques, aux noms de leurs conjoints, aux noms de leurs enfants, aux noms de leurs SCI, de façon à ce que ils ne puissent pas se dissimuler derrière des montages financiers, et ces montages financiers sont très nombreux », a-t-il précisé.

Le ministre souhaite que les avoirs repérés ne soient pas simplement gelés, mais saisis, afin que leurs propriétaires en perdent juridiquement la propriété.

Côte d'Azur et Haute-Savoie

Le nombre de personnes russes potentiellement ciblées par la France n'est pas connu à ce jour : « Cet examen est extrêmement long à faire, il faut repérer des noms dans des listes qui comprennent des millions de personnes, ca va prendre un peu de temps », a explique Bruno Le Maire.

Les saisies devraient en tout cas concerner une valeur patrimoniale extrêmement élevée, ne serait-ce qu'en matière d'immobilier.

Les oligarques russes font partie des milliardaires particulièrement friands de villas luxueuses sur la côte d’Azur, mais aussi des stations de ski huppées, telles que Courchevel et Megève.

Arrivés dans les années 90 après la chute du mur de Berlin, ces très grandes fortunes ont mis la main sur les biens immobiliers les plus prisés de ces coins touristiques – dont certains bijoux du patrimoine français - qu’ils ont acquis à prix d’or.

Le ministre de l’Economie a également indiqué qu’il recevrait dans les prochains jours - avec la ministre chargée de l'Industrie - les filières françaises particulièrement exposées au conflit russo-ukrainien, notamment dépendantes de l’approvisionnement russe en composants et en matériaux.

Depuis le début du conflit la semaine dernière, les cours des matières premières dont la Russie ou l’Ukraine sont des fournisseurs importants ont explosé : le pétrole, le gaz et le blé, mais également le maïs, le palladium, le nickel, le cuivre ou encore l’aluminium.

Commentaires (15)
  • ARGOLO
    ARGOLOposté le 10.03.2022 à 14:41

    Macron l'escalade de la violence il ne parle jamais de paix

  • philippe-retor
    philippe-retorposté le 01.03.2022 à 11:34

    Ils vont être fous de rage contre Poutine, chouette !

  • bronngeor
    bronngeorposté le 28.02.2022 à 19:49

    Vous voulez accueillir des Ukrainiens pourtant vous en avez déjà sur votre territoire ha oui c'est vrai qu'ils ne font pas du travail honnête mais ça c'est une autre histoire.

  • Gévaudan
    Gévaudanposté le 28.02.2022 à 18:27

    Bravo, en dédommagement des livraison d'armes défensives, déplacements de militaires en Roumanie et en aide aux Ukrainiens.

  • Utilisateur2278743
    Utilisateur2278743posté le 28.02.2022 à 18:23

    C'est du vol !!!

  • matafs
    matafsposté le 28.02.2022 à 16:38

    tres bien ,,on pourrait y loger des Ukrainiens par exemple ..

  • Que Nenni
    Que Nenniposté le 28.02.2022 à 16:22

    Des biens nationaux à récupérer pour le financement de l'effort de guerre.

  • el breton
    el bretonposté le 28.02.2022 à 16:19

    ca devient n'importe quoi..... Que le PR Emmanuel ait été pris pour un I... par le Pr Russe, ok, mais la vengeance faisant fi du droit français (de la propriété privée), du droit de la neutralité (convention de la Haye) , de la protection des intérêts privée (Convention de la Haye), c'est aller au delà de répercutions très importantes et a la fin de l'histoire de restitution avec dommages et interets que payeront les français... et pas les ministres, hauts fonctionnaires et hommes politiques qui auront pris ces décisions illégales

  • matafs
    matafsposté le 28.02.2022 à 16:46

    parce qu' un Poutine qui achète une résidence a 400 000 $ a Biarritz avec un salaire mensuel de 1000 € au KGB , tu trouve ça nickel et sans reproche

  • el breton
    el bretonposté le 01.03.2022 à 12:57

    c'est pas vraiment la question. La question est la France a signé des accords internationaux en 1907 (date de ratification) par lequel même en cas de conflit la propriété privée était garantie au dela des zone de combat bien évidement. Je rappel au passage que la france n'est pas belligérante, elle est officiellement neutre. Or la neutralité est codifiée. Remettre en cause le droit de propriété qui est dans le DDHC et DUDH serait une

  • el breton
    el bretonposté le 01.03.2022 à 12:58

    précédent extrêmement dangereux qui non seulement ouvrirait a réciprocité, ouvrirait des risque juridique long au final couteux pour les Français (pas pour les ministres), et ouvrirait a la voie a la remise en cause de la DDHC, des conventions internationales qui s'étendrait non seulement a tous nation signataire de la dite convention, mais également a la Nation Française. Si la france souhaite enfreindre légalement la Convention de la Haye, libre au gouvernement de retirer la signature de la France la dite convention....

  • marthelap
    marthelapposté le 28.02.2022 à 18:40

    ils ont acheté ces biens avec de l’argent reçu pour les remercier de leurs sales combines
    ils ont sorti cet argent de Russie ..au cas où leurs méfaits seraient enfin sanctionnés.
    le peuple russe est très pauvre
    donc je ne vais pas pleurer sur leur sort!

  • el breton
    el bretonposté le 01.03.2022 à 13:01

    a titre personnel je ne me permettrais pas de jugé le fond, mais uniquement la forme, d'un point de vue du droit international public en vigueur que la France a ratifié. Je note quand meme suite a votre remarque, que ce "l'argent reçu pour les remercier de leurs sales combines" n'a pas géné les autorités francaises avant le 24-02-2022, pourtant les actes de propriété en question date d'il y a plusieurs dizaines d'années (Au passage qui a vendu ces biens et a pris les cheque sans ce poser de question.... Des français non? devenue Ministres, députés, Sénateurs, Maires, conseillers etc)...

  • el breton
    el bretonposté le 01.03.2022 à 13:01

    leurs scrupules d'aujourd'hui ne leur posait aucun problème hier quand le prix russe était bien supérieur au prix des français...

  • la bourse ou la vie
    la bourse ou la vieposté le 08.03.2022 à 16:11

    et oui et en plus s'il pouvait les récupérer pour les revendre de nouveau avec de bel PV alors là il ne dirait pas non je pense !!