La durée des emprunts immobiliers continue de s’allonger

Crédit Actu 0

Plus de 60% des prêts à l’habitat sont aujourd’hui accordés à plus de 20 ans et près de 30% concernent même une durée supérieure à 25 ans, un niveau jamais constaté jusqu’alors par l’observatoire Crédit Logement/CSA.

Reuters

Le dernier observatoire Crédit Logement/CSA montre une augmentation de la durée moyenne des emprunts immobiliers, à 18 ans et 2 mois en janvier 2018. La durée des prêts octroyés s’était déjà allongée de 4 mois en 2017. Emprunter sur une durée plus longue permet d’augmenter le montant emprunter et donc souvent de compenser la hausse des prix immobiliers.

Près de 30% de prêts à plus de 25 ans

Plus de 60% des prêts  à l’habitat sont aujourd’hui accordés à plus de 20 ans et près de 30% concernent même une durée supérieure à 25 ans, un niveau jamais constaté jusqu’alors par l’observatoire. Il ne faut cependant pas y voir une évolution des conditions d’octroi des crédits mais plutôt un rajeunissement de la clientèle. Près de 600 000 primo-accédants seraient ainsi devenus propriétaires en 2017…

Le potentiel de baisse des taux est épuisé

L’observatoire Crédit Logement/CSA note par ailleurs que le niveau de l’apport personnel continue à se redresser. Mais cela montre aussi que 2018 s’annonce plus difficile pour les primo-accédants qui ne peuvent plus guère compter sur de nouvelles baisses de taux. La hausse des prix de l’immobilier écarte en effet progressivement les ménages les plus jeunes et les plus modestes, en particulier en primo-accession où ils sont généralement faiblement dotés en apport personnel.

Ralentissement

Globalement, le mois de janvier 2018 confirme d’ailleurs la tendance au ralentissement du marché des crédits à l’habitat. En janvier 2018, l’activité mesurée en niveau annuel glissant a été de seulement +2,1% pour la production et de -3,4% pour le nombre de prêts bancaires accordés. Sur le terrain, les courtiers en prêts immobiliers font le même constat. Empruntis observe en janvier une forte baisse des demandes de financements : -34% par rapport à janvier 2017, à la fois auprès des primo-accédants et des secundo-accédants.

a savoir

En janvier 2018, les taux des crédits moyens à l’habitat (hors assurance et coût des sûretés) mesurées par Crédit Logement/CSA se sont établis à 1,49%, en moyenne (1,56% pour l’accession dans le neuf et 1,51% pour l’accession dans l’ancien) contre 1,51% en décembre 2017. Ce taux moyen toutes durées confondues avait touché sons niveau le plus bas à 1,33% au quatrième trimestre 2016.

Commentaires
Immobilier
Actu0

De nouvelles pistes pour investir dans l’immobilier sans IFI

Spécialisée dans la transformation d’actifs urbains obsolètes telles que des friches industrielles ou d’anciens immeubles de bureaux, Novaxia propose des fonds destinés à la valorisation d’actifs immobiliers qui ne sont pas imposés à l’IFI.

Lire la suite