La baisse des prix immobiliers à Paris fait une pause

Tendance Actu 0

MeilleursAgents.com mesure en janvier un deuxième mois consécutif de légère hausse des prix à Paris. Mais derrière des facteurs saisonniers, la tendance baissière ne semble pas remise en cause…

Reuters

2015 commence de la même manière que 2014 sur le marché immobilier parisien. Les prix moyens ont augmenté de +0,3% en janvier à 7 886 euros selon les estimations de MeilleursAgents.com, directement dérivées des promesses de vente signées par son réseau d’agences immobilières partenaires. Il s’agit du deuxième mois consécutif de hausse (+0,3% déjà en décembre 2014).

Les petites surfaces baissent

Cette hausse moyenne du mois de janvier cache une grande disparité entre les petites surfaces (1 et 2 pièces) dont les prix baissent de -0,6% et les grandes surfaces (3 pièces et +) dont les prix augmentent très sensiblement (+1,5%). Pour MeilleursAgents.com, cette situation traduit la poursuite de la baisse des taux d’intérêt d’emprunts et une demande saisonnière pour les appartements familiaux qui pousse les prix à la hausse.

Même scénario qu’en 2015 ?

«En réalité, à Paris, les prix ne baissent plus depuis trois mois», souligne Sébastien de Lafond, Président de MeilleursAgents. Et de rappeler qu’en 2014, les prix n’avaient engagé la baisse qu’à partir du printemps avant de terminer l’année à -2,8%. C’est donc le même scénario que MeilleursAgents envisage pour 2015, la tendance baissière des prix restant d’ailleurs limitée par la poursuite probable de la baisse des taux. Dans les conditions économiques actuelles marquées par un chômage record, l’année qui commence avec un déficit d’acheteurs, ne devrait en effet pas voir le rapport de force avec les vendeurs s’inverser.

Des écarts en banlieue

En banlieue parisienne, la situation est un peu plus contrastée. «Comme à Paris, les prix ont augmenté de +0,3% en janvier dans les Hauts-de-Seine (92) et dans le Val-de-Marne (94), deux départements assez recherchés par les ménages et les familles au pouvoir d’achat renforcé par la baisse des taux. En revanche, la Seine-Saint-Denis (93), un peu moins courue, voit ses prix diminuer sensiblement (-1%) en ce premier mois de l’année», explique Sébastien de Lafond. Au total, les prix des départements de la Petite Couronne ont baissé de -0,2% en janvier. Une  tendance identique (-0,2%) est observée dans les départements de la Grande Couronne moins recherchée par les acheteurs.

Commentaires (2)
  • jermaup
    jermaupposté le 04.02.2015 à 09:05

    L'adresse Parisienne n'est pas plus prestigieuse que celle de Berlin ou Londres ...

  • jermaup
    jermaupposté le 04.02.2015 à 09:03

    Un agent me disait y a plus de transactions primos et les boîtes déménagent de Paris, bureaux trop chers et plus aux normes ...