Investissement locatif sans contraintes : Bricks apporte sa pierre à l’édifice

Tendance Actu 0

La start-up sélectionne des immeubles de rapport à fort potentiel locatif pour les proposer à l'investissement sur une plateforme en ligne, sous forme de parts de 10 €, appelées “bricks”.

Reuters

Quand on pense investissement immobilier, plusieurs possibilités plus ou moins faciles et accessibles viennent à l’esprit. La plus classique est l’achat d’un bien immobilier en direct, dans l’ancien ou encore dans le neuf pour bénéficier de réductions d’impôts (Pinel notamment). Ceux qui veulent éviter toutes les contraintes liées à la recherche du bien et sa gestion locative pourront se tourner vers des plateformes proposant une prise en charge de toutes les formalités pour un véritable investissement clé en mains. Une autre solution consiste à miser sur les SCPI qui investissement le plus souvent dans le non résidentiel (bureaux, commerces, entrepôts logistiques). Le crowdfunding est une troisième forme entièrement dématérialisée consistant à empocher des intérêts en prêtant des fonds à des promoteurs ou marchands de biens via des plateformes spécialisées.

Brique après brique

Il y en a désormais une quatrième qui emprunte des éléments aux trois autres. La start-up Bricks.co sélectionne en effet des immeubles de rapport à fort potentiel locatif pour les proposer à l'investissement sur une plateforme en ligne, sous forme de parts de 10 €, appelées “bricks”. En fonction du nombre de bricks achetées, les investisseurs ont droit à une fraction des loyers générés par la location de l'immeuble. Ces revenus locatifs leur sont reversés chaque mois sous forme de royalties, directement sur leur portefeuille Bricks. Pour chaque immeuble à financer, le prix d’achat est composé d’une partie financée par un prêt bancaire et d’une autre divisée en bricks (parts de 10 €). Avec ses bricks, l’investisseur profite ainsi de l’effet de levier de la dette.

Marketplace

Lors de la collecte, vous pouvez investir de l’argent sur le ou les immeubles de votre choix en achetant une ou plusieurs bricks. À tout moment, vous avez bien sûr la possibilité de transférer de l'argent depuis votre portefeuille Bricks vers votre compte bancaire. La grande force de cette offre est que vous pouvez revendre vos bricks à tout moment sur une Marketplace, ce qui procure une parfaite liquidité. Bricks.co assure qu’il ne faut que quelques minutes pour revendre ses parts. La revente des bricks permet aussi aux investisseurs de profiter de l’éventuelle augmentation de valeur du bien en percevant la plus-value immobilière. À cet effet, la valeur de chaque immeuble est réévaluée tous les 6 mois par un expert indépendant assermenté, afin de coller au plus près à la réalité du marché.

Fiscalité avantageuse

Bricks.co reste propriétaire des biens financés sur la plateforme et conserve donc à sa charge l'ensemble des démarches fiscales et administratives, l'entretien des immeubles, la gestion des locataires ou le recouvrement des loyers. Les investisseurs ne sont donc propriétaires que d’un droit à percevoir des revenus locatifs mais c’est ce qui permet de pouvoir revendre ses bricks si facilement. L’investissement est soumis à la même fiscalité que le crowdfunding immobilier (flat tax à 30%), ce qui est un gros avantage car vous n’êtes imposés qu’à 30%, à la fois sur les revenus locatifs et les plus-values. Si vous êtes dans une faible tranche d’imposition, vous pouvez même opter pour l‘imposition au barème.

Des rendements bruts qui peuvent dépasser 10%

Au niveau des performances, le rendement moyen constaté sur la plateforme tourne autour de 10% avant impôts et peut même monter à 15%. D’après Cédric O'Neill, fondateur de Bricks.co, ce taux très élevé se compose d’environ 4% de loyers, de 4,5% d’effet de levier lié à la dette et de quelques points supplémentaires liés à la revalorisation des prix immobiliers. Une revalorisation qui peut être très rapide car Bricks.co parvient souvent à acquérir des biens en-dessous de leurs valeurs de marché.

Cédric O'Neill cite notamment cette grande maison de ville proche de la gare de Lyon Part-Dieu qui a été payée autour de 4.000 € le m², soit environ 20% en-dessous des prix lyonnais et immédiatement louée à un acteur de coliving avec un bail commercial de 10 ans. Les investisseurs ayant participé à cette opération ont ainsi vu la valeur de leurs bricks s’apprécier en un temps record.

100.000 investisseurs

En seulement 10 mois d'existence, Bricks.co a déjà financé une vingtaine d'immeubles en France et revendique une communauté de plus de 100.000 investisseurs. Cédric O'Neill explique cibler désormais des biens entre 1 et 5 millions d’euros, toujours sur le segment résidentiel mais aussi des bâtiments commerciaux ou de bureaux. Dans cette tranche de prix, généralement trop élevée pour des particuliers et pas assez pour des sociétés de gestion comme les SCPI, cela permet de saisir des opportunités avec moins de concurrence. Dans une prochaine étape, il est prévu l’ouverture des investissements à l’international, notamment au Portugal.

Commentaires (1)
  • Sebino
    Sebinoposté le 02.04.2022 à 10:47

    J'y suis investisseur depuis le début et ravi de participer à cette aventure. Je partage mon portefeuille Bricks sur mon blog FaireVivreVotreArgent à la page Les Bricks de Sebino pour ceux qu'ils veulent suivre concrètement mes résultats et revenus générés.