Impôts locaux : les collectivités n’auront pas la main trop lourde en 2017

Fiscalité Actu 0

Les taux appliqués progresseront en moyenne de 0,1% pour la taxe d’habitation et de 0,3% pour la taxe foncière. Détails…

Boursier

Les collectivités ont joué la carte de la modération fiscale pour 2017. C’est ce qui ressort du panorama publié récemment par le Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales.

Quasi-stabilité du côté de la taxe d’habitation

La facture des ménages soumis à la taxe d’habitation augmentera modérément cette année. Sur les 41 villes et communautés étudiées, seules 5 ont choisi de relever les taux appliqués : Besançon (+0,1%), Le Mans (+0,8%), Limoges (+3,7%), Mulhouse (+3,6%) et Strasbourg (+0,1%). A l’inverse, la pression fiscale baissera de 0,7% à Caen.

Au total, l’étude estime donc que les taux moyen de taxe d’habitation n’augmenteront que de 0,1% à l’échelle du pays, contre 1% en 2016 et 1,8% en 2015.

En province, c’est à Lille que les taux resteront les plus élevés (45,65%) alors qu’ils se limiteront à 27,44% à Angers.

+0,3% sur la taxe foncière

Pour les propriétaires, la progression sera un peu plus soutenue. S’ils ont joué également la modération par rapport aux années passées, les départements ont tout de même voté des augmentations plus soutenues que celles des villes.

Au total, 15 départements ont décidé de faire progresser leurs taux. En moyenne, la hausse sera ainsi de 0,6% à l’échelle du territoire mais atteindra par exemple 10% en Moselle.

En mêlant ces taux départementaux et ceux des villes et communautés, la pression moyenne augmentera de 0,3%.

C’est à Angers que le foncier bâti sera le plus imposé (56,42%), tandis que le taux global sera contenu à moins de 30% à Lyon et Villeurbanne.

+0,8% pour les valeurs locatives

Les données fournies par le Forum pour la gestion des villes portent uniquement sur les taux votés par les collectivités. Les hausses annoncées ne correspondent donc pas exactement à l’augmentation de la facture que subiront les ménages. L’imposition finale est calculée en appliquant ces taux aux valeurs locatives. Or, les valeurs locatives progresseront cette année de 0,8%, conformément à la règle qui fixe leur hausse en fonction de la prévision d’inflation de l’année.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Un projet de maison pas comme les autres à Paris

Ce projet a remporté la médaille d’or du Challenge de l’habitat innovant 2018 de l’union professionnelle des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB) dans la catégorie «réalisations remarquables de maison».

Lire la suite
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs à la montagne

Trouver-un-logement-neuf.com observe actuellement un élargissement de l’offre de nouveaux programmes neufs en stations, notamment en Savoie.

Lire la suite