Immobilier Pinel : Bercy ne veut pas faire de geste sur les avantages fiscaux

Fiscalité Actu 0

Gérald Darmanin ne compte pas avancer la restitution des réductions d’impôt dans le cadre du prélèvement à la source. Les professionnels risquent de grincer des dents…

Reuters

Bercy ferme la porte. Dans un entretien accordé à La Croix ce jeudi, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, se dit opposé à un aménagement du mode de restitution des avantages fiscaux des investisseurs immobiliers à partir de l’an prochain.

Débat sur la trésorerie

C’est précisément sur la trésorerie des investisseurs que porte le débat. Actuellement, les avantages fiscaux récurrents (comme celui du Pinel) sont pris en compte dans le calcul des acomptes versés au fisc (mensuels ou par tiers). Le paiement de l’impôt est ainsi lissé sur l’année.

Avec le prélèvement à la source, les ponctions mensuelles se feront en revanche sans prise en compte des réductions d’impôt. Ces dernières seront remboursées en une fois en août septembre. Comme l’ont montré nos simulations, certains investisseurs devront alors faire une avance de trésorerie au fisc jusqu’au remboursement de leurs crédits d’impôt.

Des demandes du secteur

Craignant pour l’activité du neuf, les professionnels ont demandé à Bercy de faire un geste. Ils ont par exemple suggéré d’intégrer les avantages fiscaux dans le taux de prélèvement.

L’exécutif ayant déjà écarté cette idée, ils ont aussi proposé une deuxième solution : le versement d’une partie de la réduction d’impôt dès le début d’année, comme cela est prévu pour l’emploi à domicile.

Pas d’avantages accordés aux ménages aisés

C’est cette dernière demande que Gérald Darmanin rejette aujourd’hui. « Il ne me paraît pas juste que l’Etat accorde des avantages de trésorerie à des ménages aisés qui utilisent des dispositifs d’investissement dans l’immobilier », explique-t-il.

Certes, la partie n’est pas totalement perdue pour les professionnels de l’immobilier. Mais ils devront faire preuve de persuasion s’ils souhaitent faire plier l’exécutif avant la fin de l’année.

Commentaires (6)
  • patr94
    patr94posté le 14.07.2018 à 23:13

    Le dispositif PInel comme ses prédécesseurs servent à engraisser les promoteurs et autres L'avantage fiscal est mangé par une moins-value au moment de la revente et les loyers promis sont souvent surévalués. Dans un reportage une dame racontait qu'elle avait investi en scellier en banlieue lyonnaise. Elle a mis de sa poche car le loyer promis était surévalué. Au bout de 9 ans il a fallu faire des travaux pour remettre en état l'appartement qui a été revendu avec une moins-value.

  • patr94
    patr94posté le 14.07.2018 à 23:13

    Le dispositif PInel comme ses prédécesseurs servent à engraisser les promoteurs et autres L'avantage fiscal est mangé par une moins-value au moment de la revente et les loyers promis sont souvent surévalués. Dans un reportage une dame racontait qu'elle avait investi en scellier en banlieue lyonnaise. Elle a mis de sa poche car le loyer promis était surévalué. Au bout de 9 ans il a fallu faire des travaux pour remettre en état l'appartement qui a été revendu avec une moins-value.

  • Mick77400
    Mick77400posté le 10.07.2018 à 17:17

    Arrêtez le système Pinel cela coûte trop cher à l État. Ce manque à gagner pour l État fait en sorte que des petits contribuables payent pour les avantages dont profitent ces investisseurs. C est injuste.

  • patr94
    patr94posté le 14.07.2018 à 23:16

    Même pas , ceux qui profitent sont les promoteurs. L'avantage fiscal n'est pas toujours au rendez-vous. Les investisseurs ne sont pas toujours des gros contribuables et certains se sont fait pigeonner avec ce genre de dispositif.

  • Mick77400
    Mick77400posté le 10.07.2018 à 17:13

    Entièrement d accord avec monsieur Darmanin. Il faut supprimer ce système Pinel qui permet de payer jusqu a 63000 euros au dépend des autres personnes payant de l impôt pour combler ce manque à gagner.

  • Mick77400
    Mick77400posté le 10.07.2018 à 12:38

    Je suis d accord avec le ministre Darmani de toute façon ce système loi Pinel il faut l arrêter!!! Ce sont les petits contribuables qui en font les frais. C est injuste.

Immobilier
Actu0

Les professionnels de l’immobilier gardent le moral

Peu de nuages à l'horizon grâce à des taux toujours aussi bas même si la baisse des aides à l'accession s'est répercutée sur la capacité d'achat de certains primo-accédants...

Lire la suite