Emmanuelle Wargon lance son "grand débat" sur l’habitat de demain

Politique Actu 0

La ministre du Logement attaque la rentrée sur les chapeaux de roues : six semaines de rencontres et déplacements sur "l'habitat de demain" débutent lundi prochain, avec l'objectif de présenter dix propositions concrètes en octobre.

Eliosor

De l’écologie à la santé, en passant par la mixité sociale, l’égalité des territoires, la répartition du patrimoine et la fiscalité… "l’habitat de demain" est un vaste et transverse sujet, une thématique incontournable - et éminemment politique - de la transition énergétique et de la relance économique.

Pourtant (suppression de la taxe d’habitation mis à part), celle-ci avait compté parmi les grandes oubliées de la campagne présidentielle de 2017.

Avec la crise et l'impératif de la reprise, il en sera peut-être autrement pour l'élection à venir. Le lancement d’un « grand débat » sur « l’habitat de demain » devant aboutir à dix propositions concrètes, qui sera annoncé aujourd'hui par la ministre déléguée au Logement, permet en tout cas de l’espérer.

Tables rondes

A partir du 30 août, démarreront six semaines de tables rondes qui rassembleront « professionnels de l’immobilier résidentiel, chercheurs, urbanistes, élus et personnalités publiques » rapportent Les Echos.

Ces travaux débuteront avec « le thème de l’exode urbain, la sortie des villes, mythe ou réalité ? » et six déplacements de la ministre sont prévus à l’agenda pour mettre en lumière des initiatives locales « qui pourraient être dupliquées ».

Les autres sujets porteront sur « le bien vivre » dans son logement, la rénovation « pour des logements de qualité », « l’articulation entre habitat, lieux de travail et transports », la mixité sociale, l’aménagement durable – avec une « réflexion spécifique » sur les jeunes « qui sont probablement les premières victimes de la pénurie de logements, parce qu’ils cherchent de petites surfaces, les plus demandées et les plus chères au mètre carré », a déclaré Emmanuelle Wargon à nos confrères.

Référentiel qualité

Les dix propositions formulées à l’issue de ces débats sont attendues pour le 14 octobre et il est encore un peu tôt pour savoir lesquelles relèveront du mythe, et lesquelles deviendront une réalité programmatique de la campagne 2022 d’Emmanuel Macron, laquelle s’annonce d’avance asphyxiée par la crise sanitaire.

A noter que le même jour sera aussi présenté le nouveau « référentiel du logement de qualité », fruit d’une demande formulée par l’exécutif au début de l’année.

Ce référentiel intègrera des critères de qualité d’usage des bâtiments, alors que les certifications existantes portent aujourd’hui essentiellement sur des éléments environnementaux. Selon Les Echos, il devrait conditionner l’accès au dispositif Pinel en 2023 et 2024, normalement voué à disparaître.

Commentaires (2)
  • lbda21
    lbda21posté le 31.08.2021 à 16:09

    Ca commence mal, quand on voit les imbécilités de la pub , liée à l'Etat, qui environnent ce projet il y a de quoi être effaré.

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 27.08.2021 à 09:35

    Manu1 et Manu2 à chacun son grand débat.......Et ce qui en ressortira concrètement ?????