Du nouveau sur la simplification des normes de construction ?

Politique Actu 0

Thierry Repentin doit prendre cette semaine la présidence du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique...

Boursier.com

Zéro nouvelle norme technique de construction pendant le quinquennat. Telle est la promesse du gouvernement pour concourir à construire des logements plus abordables.  Mises à part les normes de sécurité, les promoteurs devraient ainsi bénéficier d’une meilleure visibilité sur leurs coûts de construction dans les prochaines années.

Simplifier davantage

Pour faire baisser les coûts de la construction, le ministère en charge du logement promet aussi de simplifier les normes et procédures existantes, par exemple les normes sismiques lorsque qu’elles sont trop sévères dans des zones à faible risque.

Cela passe aussi par une simplification des réglementations rédigées sous forme de prescription de moyens  comme le diamètre des câbles, le débit d’air d’extraction ou l’épaisseur d’un isolant thermique. A l’avenir, ces règles devraient être formulées sous forme d’objectifs de résultats afin de laisser le champ libre aux initiatives des constructeurs.

Du nouveau cette semaine ?

Le Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique, qui réunit tous les professionnels de la filière du bâtiment, sera mandaté pour recenser les normes à simplifier. C’est d’ailleurs cette semaine (mercredi 8 novembre) que l’ancien délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, Thierry Repentin, doit prendre la présidence du Conseil supérieur de la construction.

A cette occasion, le gouvernement devrait préciser ses objectifs en terme de simplification des normes de construction. Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, abordera également ce qui touche à la transformation digitale et à la transition écologique des logements.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs reste orienté à la hausse

Le prix moyen d’un trois-pièces calculé par Trouver-un-logement-neuf.com s'établit à un peu plus de 260 000 €, soit une hausse moyenne d’environ 4 400 € depuis le mois de mai dernier.

Lire la suite