Du nouveau pour le PTZ qui serait prolongé en 2022

Tendance Actu 0

Les revenus de l’année de l’émission de l’offre de prêt seraient pris en compte en non plus ceux de l'année N-2.

iStock

Alors que l'examen en séance publique de la deuxième partie du projet de loi de finances (PLF) pour 2021 va se poursuivre en fin de semaine, le gouvernement vient de déposer un amendement proposant de proroger d’un an le prêt à taux zéro après son échéance actuellement fixée à la fin 2021, soit jusqu’au 31 décembre 2022.

Un renforcement était espéré

Ce maintien du principal dispositif de soutien à l’accession à la propriété était largement attendu mais les professionnels de la construction espéraient surtout un renforcement, en augmentant par exemple l’enveloppe du PTZ pour les ménages jeunes et modestes, en particulier dans les zones les moins tendues (B2 et C). « Le gouvernement manque ainsi l’occasion de soutenir le secteur de la construction alors qu’il reste un des rares leviers de croissance domestique », estiment la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et le Pôle Habitat de la FFB.

Contemporanéisation des ressources

L’amendement du gouvernement envisage par ailleurs que soient pris en compte dans le calcul de l’éligibilité du PTZ, non plus les revenus de l’année N-2 mais les revenus de l’année de l’émission de l’offre de prêt.

Commentaires