Dispositif Pinel : le gouvernement espère 50.000 opérations en 2015

Fiscalité Actu 0

Les évaluations du projet de loi de finances 2015 rappellent que seules 35.000 ventes en Duflot ont été réalisées en 2013, soit le plus bas niveau pour l’investissement locatif aidé en 10 ans

Pitch Promotion

Le « Duflot » n’a pas convaincu, mais le gouvernement espère faire mieux avec le « Pinel ». Il faut dire que la base de départ est relativement faible. Comme le montrent les documents d’évaluations du projet de loi de finances 2015, le Duflot n’a concerné que 35.000 logements en 2013, soit « le plus bas niveau d’investissements locatifs aidés dans le neuf depuis 10 ans ». Même le resserrement du Scellier en 2012 n’avait pas entraîné le marché aussi bas puisque 39.000 opérations avaient alors été menées.

Grâce aux aménagements annoncés récemment et entrés en vigueur depuis septembre, l’exécutif compte en tout cas redresser la barre. Avec 20.000 Duflot recensés à fin août, l’objectif est de monter à 40.000 ventes sur l’année. Parmi les 20.000 transactions nécessaires jusqu’à la fin de l’année, le gouvernement table notamment sur 4.000 ventes dans le cadre de la réduction d’impôt sur 6 ans (12%).

20% des opérations limitées à 6 ans

Mais c’est surtout en 2015 et 2016 qu’est attendue l’accélération. Pour chacune de ces deux années, 50.000 opérations en Pinel sont espérées (contre 40.000 si aucune réforme n’avait été engagée).

Dans le détail, 10.000 investissements devraient bénéficier de l’allègement sur 6 ans (12% de réduction d’impôt). Et parmi les 40.000 investisseurs optant pour une déduction de 18% (9 ans), un peu plus de 13.300 pourraient d’après les chiffres avancés décider de pousser le mécanisme jusqu’à 12 ans (21% d’allègements).

Moins qu’en 2011

Le document précise enfin que le prix moyen d’un logement en Pinel est estimé à 194.000 euros en 2015 et à près de 200.000 euros en 2016 (+3%). Ainsi, le coût de la mesure est évalué à 1,7 milliard d’euros pour 2015 et à 1,75 milliard d’euros pour 2016.

A en croire le gouvernement, le marché de l’investissement locatif aidé pourrait donc l’an prochain rebondir de 25% par rapport à 2014 et de 43% par rapport à 2013. Notons toutefois que même si les objectifs sont atteints, les volumes resteront inférieurs à ceux de 2009, 2010 et 2011, respectivement de 68.000, 72.450 et 59.000 opérations.

Les objectifs du dispositif Pinel
Source : PLF 2015
AnnéeTaux de réduction d'impôtNombre de ventes
201412%4.000
18%36.000
dont 21%5.333
TOTAL40.000
201512%10.000
18%40.000
dont 21%13.333
TOTAL50.000
201612%10.000
18%40.000
dont 21%13.333
TOTAL50.000
Commentaires