Des prix toujours plus hauts pour les appartements neufs

Tendance Actu 0

Trouver-un-logement-neuf.com estime que le prix moyen d’un trois-pièces (surface de référence dans la promotion immobilière) a encore augmenté d’environ 3,6% en six mois. Le recul de l'offre n'arrange rien...

Construction Verrecchia

Les données de Trouver-un-logement-neuf.com, qui référence plus de 4.000 programmes neufs disponibles en France, confirment à nouveau la pression qui s’exerce sur les prix des appartements neufs. Le portail constate tout d’abord que l’offre continue de se réduire : 127 villes comptaient au moins cinq programmes neufs en commercialisation ce mois-ci alors qu’elles étaient encore 150 début 2021.

Ce recul continu de l’offre depuis 2018 participe à la hausse des prix de l’immobilier neuf alors que de multiples facteurs se conjuguent désormais avec bien sûr l’inflation du coût des matériaux de construction, un manque de main d’œuvre, les premières conséquences de la mise en œuvre progressive du principe de "Zéro Artificialisation Nette" (ZAN) qui risque d’augmenter encore le prix des terrains ou l'impact à venir de la nouvelle réglementation environnementale des logements neufs RE 2020.

Encore +3,6% en 6 mois

Trouver-un-logement-neuf.com estime que le prix moyen d’un trois-pièces (surface de référence dans la promotion immobilière) a encore augmenté d’environ 3,6% en six mois, à un peu plus de 315.000 € en moyenne, soit environ 10.000 € supplémentaires. Globalement, 4 villes sur 5 affichent désormais des hausses de prix, contre 3 sur 4 il y a un an.

Trouver-un-logement-neuf.com observe en particulier une flambée des prix à Anglet où le prix moyen d’un 3 pièces atteint désormais 500.000 €, à Saint-Malo où ce prix dépasse 380.000 € ou à Toulouse, une ville toujours recherchée pour l’investissement locatif, avec une moyenne qui s’approche des 300.000 €. Trouver-un-logement-neuf.com n’observe plus que deux villes proposant un trois-pièces à moins de 200.000 € en moyenne : Pau et Perpignan.

Le Laboratoire de l’Immobilier, un service d’études pour les professionnels de la gestion de patrimoine, constatait déjà en mai 2022 une hausse des prix de 7% sur 12 mois dans les grandes villes de France métropolitaine de plus de 45.000 habitants.

Les programmes RE2020 seront prochainement en commercialisation

« Les implications du Zéro Artificialisation Nette et le manque de foncier qui devrait en découler, les conséquences de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale RE 2020, qui va se traduire dans les prix des futurs programmes neufs prochainement en commercialisation, sont des éléments qui vont encore peser sur les coûts pour devenir propriétaire dans le neuf », souligne Céline Coletto, porte-parole de Trouver-un-logement-neuf.com. Sans oublier l’arrivée en 2023 des Pinel+ avec des prix de vente forcément plus onéreux.

Commentaires