De 15 à 25% d’écart de prix entre un RDC et un dernier étage

Tendance Actu 0

Une étude de MeilleursAgents.com passe en revue les différences de prix entre les logements situés au rez-de-chaussée et les étages élevés.

Barnes

MeilleursAgents.com, spécialiste des prix immobiliers sur internet, a étudié les différences de prix des appartements en fonction de leur étage et selon la présence ou non d’un ascenseur. Cette étude confirme bien sûr que les Français privilégient les étages élevés, garants d’une meilleure luminosité et d’une vue dégagée, dès lors qu’il y a un ascenseur. Mais ce confort a un prix. La différence de prix entre un rez-de-chaussée et un dernier étage varie selon l’étude de 15% en province à 19% à Paris.

Jusqu’à 25% d’écart à Paris

A Paris, où l’architecture haussmannienne bâtie sur 6 étages maximum domine, un rez-de-chaussée dans un immeuble avec ascenseur sera ainsi en moyenne 11,3% moins cher qu’un 1er étage, lui-même inférieur de 3,4% au 2ème étage. A partir du 3ème étage, il faut ajouter 3 à 5% de supplément de prix pour gagner 1 étage si bien que le dernier étage est plus cher que le rez-de-chaussée d’environ 20%, voire 25% quand il s’agit d’une chambre de bonne.

S’il s’agit d’un immeuble de 6 étages sans ascenseur, le delta maximum entre rez-de-chaussée et dernier étage est ramené à 13,6% et les différences de prix entre le deuxième étage et les étages supérieurs deviennent peu significatives.

15% en province

En province, les immeubles sont généralement moins hauts, la typologie la plus représentée dans les grandes villes s’élevant sur 4 étages. Avec ou sans ascenseur, un rez-de-chaussée sera décoté d’environ 10% par rapport à un 1er ou 2ème étage. Sans ascenseur, le deuxième étage sera d’ailleurs le plus recherché et donc le plus cher. Avec ascenseur, le 4ème sera environ 5% plus cher que le deuxième et donc 15% que le rez-de-chaussée.

«Le rez-de-chaussée est moins demandé car on y subit plus de nuisances mais il permet de s’offrir une pièce en plus pour le même budget par rapport au dernier étage» résume Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents. «Au dernier, vous aurez une pièce en moins, mais la vue et le soleil en plus» ajoute-t-il.

des exceptions

D’après le témoignage de l’agence immobilière César et Brutus (à Paris et à Lyon) relayé par MeilleursAgents, les rez-de-chaussée subissent moins de décote lorsqu’ils donnent accès à un espace privatif ou qu’il s’agit de petites surfaces. En effet, ces dernières s’adressent surtout à des investisseurs puis à des locataires qui sont moins regardants sur ce critère car ils ne s’engagent généralement pas sur le long terme. Ainsi sur un studio, la décote sera beaucoup plus faible.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs à la montagne

Trouver-un-logement-neuf.com observe actuellement un élargissement de l’offre de nouveaux programmes neufs en stations, notamment en Savoie.

Lire la suite