Crédit Logement table désormais sur une forte hausse des taux d’emprunt cette année

Crédit Actu 0

D’après le dernier observatoire Crédit Logement-CSA, la durée moyenne des prêts accordés n'a jamais été aussi longue.

iStock

D’après le dernier observatoire Crédit Logement-CSA sur les crédits immobiliers aux particuliers, la durée moyenne des prêts accordés a dépassé pour la première fois les 20 ans au cours du premier trimestre 2022. Cette durée moyenne était même de 242 mois en mars 2022. Le principal institut de cautionnement des emprunts immobiliers en France rappelle que cette augmentation de la durée des emprunts permet d’absorber en partie les conséquences de la hausse des prix des logements et d’amortir l’impact de l’augmentation des taux d’apport personnel exigés d’une part non négligeable des candidats à l’accession à la propriété et des investisseurs dans le locatif.

Au cours du premier trimestre 2022, Crédit Logement-CSA a calculé que 63,2% des prêts bancaires à l’accession à la propriété ont été octroyés sur une durée comprise entre plus de 20 ans et 25 ans, soit un niveau jamais constaté auparavant. Dans le même temps, la proportion des prêts les plus courts (15 ans et moins) diminue toujours et tombe à 13,8% du total de la production, soit le pourcentage le plus bas observé à ce jour.

Un taux d’apport autour de 18%

Crédit Logement ajoute que ce sont les emprunteurs les plus jeunes et généralement les moins bien dotés en apport personnel qui ont le plus largement bénéficié de cet allongement. Parmi les moins de 35 ans, 76,9% ont par exemple bénéficié d’un prêt à plus de 20 ans en 2021, contre 66,7% en 2020.

Grâce à l’allongement de la durée des crédits octroyés, la part des moins de 35 ans se maintient pour l'instant à un niveau élevé (50,2% au premier trimestre 2022), progressant même légèrement par rapport à 49,6% au premier trimestre 2021. Dans le même temps, le taux d’apport personnel est désormais relativement stable autour de 18% du prix d'un logement.

Forte hausse des taux en vue

Au niveau des taux d’emprunt, Crédit Logement a nettement revu en hausse ses prévisions 2022 en raison de l’accélération de l’inflation et de son impact sur les taux obligataires. D’une légère hausse de 20 à 25 points de base pour s’établir en moyenne (toutes durées confondues) autour de 1,30% en 2022 dans son scénario initial, Crédit Logement prévoit désormais une moyenne annuelle entre 1,50% et 1,55% avec un taux moyen de l’ordre de 1,90% en décembre 2022. A un tel niveau, on ne serait pas loin d’un doublement des taux qui se situaient en moyenne à 1,06% en décembre 2021. D'après les barèmes des courtiers, les taux immobiliers sont d'ailleurs déjà remontés d'environ un demi-point depuis le début de l'année.

Commentaires