Certains rêvent d’un nouveau record du monde pour la vente de la villa «Les Cèdres» à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Tendance Actu 0

Entre Nice et Monaco, la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat abrite les plus beaux palais et villas de milliardaires. Un record de prix sera peut-être atteint avec la villa «Les Cèdres», mise en vente par le groupe italien Campari.

Reuters

L’été est propice aux rumeurs et histoires de milliardaires sur la Côte d’Azur. Depuis quelques jours, l’immobilier de prestige est en effervescence avec des chiffres faramineux évoqués pour la vente de la villa «Les Cèdres», à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Cette presqu’île située entre Nice et Monaco est mondialement connue pour abriter les plus beaux palais et villas de milliardaires avec des transactions record négociées. A quelques pas de Saint-Jean-Cap-Ferrat, la villa Leopolda a souvent été annoncée comme la villa la plus chère au monde avec une offre de près de  400 millions d’euros formulée en 2008 par un Russe mais qui avait capoté.

De 300 millions à 1 milliard !

Pour revenir à la villa «Les Cèdres», un montant déjà impressionnant de 300 millions d’euros avait été avancé au printemps dernier à l’occasion de sa mise en vente par le groupe italien Campari, son nouveau propriétaire dans le cadre du rachat du groupe français Grand Marnier. La famille Marnier-Lapostolle possédait en effet cet actif immobilier prestigieux depuis le début des années 1920. Mais voilà qu’aujourd’hui, le quotidien Nice-Matin évoque une valorisation allant jusqu’à 1 milliard d’euros ! Difficile pourtant de croire à un pareil montant quand les ventes dépassant 100 millions d’euros sont déjà très rares, même dans le périmètre restreint de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Aucune transaction immobilière n’a d’ailleurs jamais atteint de tels niveaux, même au niveau mondial où le dernier record est la vente d’un ranch de 210 000 hectares au Texas proposé à 725 millions de dollars.

Parc botanique inestimable

Si cette villa «Les Cèdres» pourrait quand même devenir la maison la plus chère du monde, c’est sans doute grâce à son parc botanique inestimable d’une surface de 14 hectares avec ses serres abritant des essences tropicales parmi les plus rares. Pour le reste, sa dizaine de chambres, son écurie, ou sa piscine de 50 mètres n’ont finalement rien d’exceptionnels en comparaison à d’autres palais voisins.

Complément de prix

Un autre facteur pousse à se montrer plus prudent sur la valorisation de la villa «Les Cèdres». L’OPA de Campari sur le groupe Grand Marnier, qui était coté en bourse de Paris, comporte une clause avec un complément de prix qui pourra être versé aux actionnaires ayant apporté leurs titres, en fonction justement du prix de vente de la villa. Or Campari n’a fixé qu’à 80 millions d’euros la valeur plancher qui déterminera le complément de prix à verser aux anciens actionnaires.  Le groupe italien, dont on imagine qu’il a pris soin de s’entourer des meilleurs experts pour évaluer le prix de la villa «Les Cèdres», aurait ainsi à reverser la différence entre le prix net de vente et ce prix plancher de 80 millions, soit des centaines de millions d’euros…

Une histoire de records

On voit mal aussi pourquoi la famille Marnier-Lapostolle aurait accepté une OPA d’environ 700 millions d’euros pour l’ensemble du groupe Grand Marnier, dont l’actif principal reste la vente de la liqueur Grand Marnier et d’autres vins et spiritueux, si sa pépite immobilière valait à elle seule au moins autant. Certes, la  famille Marnier-Lapostolle s’y retrouverait à moitié avec le complément de prix puisqu’elle possédait environ 50% du capital des actions Grand Marnier qui ont été apportées à Campari. Les grands gagnants d’un record de prix pour la vente de la villa seraient d’ailleurs les petits actionnaires de Grand Marnier qui était, pour l’anecdote, l’action la plus chère de la bourse de Paris avec jusqu’à plus de 8 000 euros pièce !

Commentaires (3)
  • Le financier.com
    Le financier.composté le 23.08.2016 à 11:46

    Alors DEADKILL,le nom veut deja tt dire...
    Tu n as rien compris... La vente de la maison ne revient pas a l Etat mais a des PARTICULIERS... Des gens qui ont du capital et qui prennent des RISQUES....
    Voila sinon les gens qui sont dans la rue on s en fou!! Et ce qui peine a manger ils ont qu a pas voter francois H

  • DEADKILL
    DEADKILLposté le 21.08.2016 à 14:20

    lamentable alors que des gens sont a la rue et on a peine a manger

  • Jean-françois Ducret
    Jean-françois Ducretposté le 23.08.2016 à 08:49

    n'importe quoi ! aucun rapport avec la "choucroute"... c'est avec des raisonnements comme ça que nos "experts" en économie fomentent les révolutions de comptoir.. Affligeant

Immobilier
Actu0

De nouvelles baisses des taux d’emprunt en perspective !

Les banques sont incitées à prêter par la BCE et elles disposent de sources de refinancement quasiment gratuites. Corollaire de cet environnement inédit, le rendement des OAT 10 ans est passé en territoire négatif...

Lire la suite
Immobilier
Actu0

Comment réconcilier propriétaires et locataires ?

Le rapport Nogal ambitionne de rapprocher propriétaires et locataires tout en donnant un rôle prépondérant à l’agent immobilier qui deviendrait un véritable tiers de confiance grâce à un nouveau type de mandat de gestion.

Lire la suite