Assurance habitation : faire le bon choix

Tendance Actu 0

L’assurance multirisque habitation couvre à la fois le lieu de votre habitation, vos biens personnels et la responsabilité de chaque membre du foyer en cas de dommages causés à des tiers.

Sotheby's International Realty

Publi-rédactionnel -- L’assurance multirisque habitation couvre à la fois le lieu de votre habitation, vos biens personnels et la responsabilité de chaque membre du foyer en cas de dommages causés à des tiers. Choisir son assurance habitation est une étape nécessaire pour vous couvrir en cas de sinistre. Alors comment bien la choisir en fonction de vos besoins ? Quels sont les points de vigilance ? Explications.

Evaluer au plus juste vos besoins

Pour choisir votre assurance multirisque habitation, vous devez évaluer avec pertinence vos besoins. En effet, les garanties ne seront pas les mêmes selon votre profil ou votre situation.

1. Quel est votre statut vis-à-vis du logement ?

Propriétaire, locataire, colocataire, locataire mineur… Selon votre statut, vos devoirs en matière d’assurance habitation varient. Si la loi n’impose pas aux propriétaires de souscrire une assurance, il vous est toutefois vivement conseillé de le faire. Si vous louez votre bien, vous pouvez assurer votre responsabilité civile ou encore opter pour une assurance loyers impayés. A l’inverse, les (co)locataires ont l’obligation de souscrire une assurance habitation, qui est une condition préalable à la signature du bail.

2. Quel est le profil de votre bien immobilier ?

Selon qu’il s’agisse d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire, les exigences en matière d’assurance habitation ne sont pas les mêmes. Si l’assurance de votre résidence secondaire n’est pas obligatoire, elle est recommandée, notamment pour être indemnisé en cas de vol.

La surface et le nombre de pièces sont des critères à prendre en compte, avec des modes de calcul qui différent d’une compagnie d’assurance à une autre. Pensez aussi à votre piscine, votre jardin ou vos dépendances qui pourront faire l’objet de garanties spécifiques.

3. Quelle est la valeur de vos biens ?

Vous devez évaluer avec soin la valeur de votre capital mobilier. Sont concernés les meubles, les vêtements, les outils de jardinage, l’électroménager… Mais aussi les bijoux et objets de valeur, le matériel informatique ou Hifi haut de gamme qui peuvent faire là aussi l’objet de garanties spécifiques.

4. Quels sont vos besoins ?

Enfin, si vous avez des enfants scolarisés, certaines assurances habitation proposent des extensions de garantie assurance scolaire.

Vous avez tout intérêt à faire une déclaration qui correspond le plus précisément à votre situation, sinon vous risquez, en cas de sinistre, de ne pas être indemnisé correctement.

Prendre connaissance des garanties

La majorité des compagnies d’assurance propose un socle commun de protection qui s’articule autour des garanties suivantes :

  • La garantie incendie.
  • La garantie dégâts des eaux.
  • La garantie vol et vandalisme.
  • La garantie bris de glace.
  • La garantie catastrophes naturelles.
  • La garantie tempête et autres événements climatiques.
  • La garantie des catastrophes technologiques.
  • L'assurance responsabilité civile.

Selon les assureurs, les garanties peuvent varier et ne sont pas toujours automatiques. En fonction de vos besoins, certaines garanties seront à privilégier. Ainsi, si vous habitez dans une zone isolée, privilégiez la garantie vol et vandalisme. Si vous possédez une véranda ou une serre, assurez-vous contre le bris de glace. Enfin, pour votre piscine, votre jardin ou votre matériel informatique, pensez aux garanties dédiées.

Les bonnes assurances vous proposent des services comme une assistance à domicile, la prise en charge de votre déménagement, la protection juridique ou encore l’intervention d’urgence d’un professionnel. N’hésitez pas à demander à votre assureur l’ajout de ces garanties ou services en fonction de vos besoins.

Toutes les garanties sont généralement décrites avec précision dans les dispositions générales de votre contrat d’assurance habitation. Prenez-en connaissance afin d’identifier les situations dans lesquelles votre assureur vous indemnisera ou pas.

Etudier les plafonds d’indemnisation, les franchises et les exclusions

Ne vous focalisez pas uniquement sur le montant des cotisations lors du choix de votre assurance et rester vigilant aux conditions d’application des garanties :

  • Les plafonds d’indemnisation : veillez à ce qu’ils correspondent à la valeur de votre habitation et des biens que vous possédez. N’hésitez pas à demander à votre assureur d’augmenter le plafond d’indemnisation si vous possédez par exemple des bijoux de famille.
  • Les franchises : estimez le niveau de franchise que vous êtes prêt à accepter en cas de sinistre, car généralement plus la franchise est élevée, moins votre cotisation est élevée et inversement.
  • Les exclusions : comparez vos besoins d’assurance habitation avec la liste des exclusions prévues au contrat pour déterminer si votre assurance vous couvre réellement.

Etudier les modes d’indemnisation

Autre point de vigilance : le mode de remboursement. En cas de sinistre votre assureur vous proposera deux formes d’indemnisation, en valeur à neuf ou en valeur d’usage, c’est à dire en déduisant la vétusté.

Etudiez ces deux notions qui ont un impact tant sur le mode de remboursement que sur le prix de votre assurance habitation.

Derniers conseils avant de signer

Nous vous conseillons d’être particulièrement attentif aux points suivants :

  • Lisez les conditions générales de votre contrat.
  • Vérifiez la pertinence de vos options d'assurance, en évaluant vos besoins d’une part, et en mesurant le rapport entre le coût de la protection et le prix du ou des objets couverts d’autre part. N’hésitez pas à souscrire des options ou à augmenter un plafond de d’indemnisation.
  • Vérifiez que les occupants de votre habitation sont protégés s'ils causent des dégâts à vos voisins ou à des tiers. Selon les contrats, vos enfants majeurs, vos parents, si vous les hébergez, ou encore les enfants de votre conjoint ne sont pas toujours couverts.

Et n’oubliez pas qu’un contrat d’assurance habitation ne vous préserve malheureusement pas de toutes les situations.

Contenu proposé par :

Les-masure

Commentaires
Immobilier
Actu0

Le prix des logements neufs à la montagne

Trouver-un-logement-neuf.com observe actuellement un élargissement de l’offre de nouveaux programmes neufs en stations, notamment en Savoie.

Lire la suite
Immobilier
Actu0

Nouvelles normes thermiques des logements : où en est-on ?

Les nouvelles constructions devront favoriser à la fois l’efficacité énergétique (définie par la lettre E sur une échelle de 1 à 4) mais aussi l’empreinte carbone (définie par la lettre C sur une échelle de 1 à 2).

Lire la suite