Achat immobilier : un budget moyen qui varie nettement selon l’âge

Tendance Actu 0

Une étude de Meilleurtaux.com montre que le budget moyen atteint un sommet entre 30 et 45 ans avec 239.000 euros. Mais du fait de la présence d’enfants, ces foyers disposent de la plus petite surface par personne

Boursier.com

Quelle surface achètent les Français selon leur âge, leur situation de famille ou leur localisation ? Meilleurtaux.com vient de mener une étude auprès de ses clients pour répondre à cette question.

Sans surprise, cette enquête montre que la surface acquise à Paris (54 m2 en moyenne par dossier) est bien inférieure à la surface acquise dans le reste de l’Ile-de-France (75 m2) et en France (94 m2).

30% d’écart entre les moins de 30 ans et les 30-45 ans

Mais au-delà de ces données, l’étude présente aussi quelques éléments plus détaillés sur les budgets et les surface concernés. Ainsi, alors que la transaction moyenne s’élève à 225.000 euros, le budget varie assez nettement selon l’âge de l’acquéreur.

D’après Meilleurtaux.com, le pic est atteint entre 30 et 45 ans avec près de 239.000 euros par dossier. Chez les moins de 30 ans, il n’est en revanche que de 181.121 euros et même les plus de 45 ans consacrent moins d’argent à l’achat immobilier (233.500 euros) que les 30-45 ans.

Cela tient à une capacité financière accrue (avec un prix moyen au m2 supérieur à celui payé par les moins de 30 ans). Mais pour le courtier, cela s’explique aussi et surtout par un besoin de surface plus important du fait de la présence d’enfants dans le foyer. De fait, les 30-45 ans achètent en moyenne 99,7 m2 alors que les moins de 30 ans se contentent de 84,7 m2 et les plus de 45 ans de 95 m2.

Les 30-45 ans ont moins de place

Malgré cela, les 30-45 sont généralement plus à l’étroit. Présence d’enfants oblige, leur achat représente moins de 45 m2 par membre du foyer contre 49,6 m2 chez les moins de 30 ans et 52,8 m2 chez les plus de 45 ans.

Une autre statistique montre également que la surface moyenne acquise tend à diminuer lorsque la taille du foyer augmente. En moyenne, un célibataire acquiert 70 m2. En couple, la surface moyenne passe à 95 m2 (soit 47,5 m2 par personne). Mais ensuite, la présence d’enfant(s) dans le foyer n’augmente la surface achetée que de 10 m2 par personne supplémentaire (soit l’équivalent d’une chambre).

Moins de familles à Paris

Cette contrainte de surface barre en tout cas la route du marché parisien à bien des familles compte tenu des prix actuels. Les chiffres le prouvent. D’après le courtier, un foyer acquéreur est composé de 2,3 personnes en moyenne en France. A Paris, la taille moyenne du foyer n’est que de 1,9 personne. « La présence d'enfants est le critère discriminant des achats immobiliers en Ile-de-France. La surface et le budget nécessaires obligent les familles à se tourner vers des communes moins chères, souvent plus éloignées des centres urbains », indique l’étude.

Commentaires