Achat immobilier : portrait-robot de l’emprunteur parisien

Tendance Actu 0

D’après Bourse des crédits, l’emprunteur-type dans la capitale a 36 ans et dispose de 4.600 euros de revenus mensuels. Sa transaction moyenne atteint presque les 400.000 euros

Reuters

Quel est le profil des emprunteurs à Paris et plus généralement en Ile-de-France ? La dernière étude de Bourse des crédits (réalisée à partir de 1.000 dossiers) permet d’obtenir quelques éléments de réponse.

Age

En Ile-de-France, un candidat à l’emprunt immobilier a en moyenne 37,2 ans et son éventuel co-emprunteur 35 ans. Dans la capitale, les chiffres diffèrent légèrement puisque l’emprunteur a 36,3 ans et le co-emprunteur 38 ans.

Situation et revenus

Dans la région, 6 emprunteurs sur 10 n’ont pas d’enfant à charge. Ils ne sont ainsi que 16% à avoir 1 enfant et 15% à en avoir 2. Ce qui donne une moyenne de 0,7 enfant par emprunteur. Sans surprise, les familles visent plutôt la banlieue (0,8 enfant à charge dans les Yvelines et 1 enfant à charge en moyenne dans l’Essonne). En revanche, à Paris, on ne compte que 0,4 enfant à charge par emprunteur.

Côté revenus, l’emprunteur parisien dispose de 4.600 euros par mois alors que dans l’ensemble de l’Ile-de-France la moyenne est de 3.305 euros.

Grâce à leurs revenus et en dépit de prix élevés, les Parisiens  empruntent plus souvent seuls (43% des cas) que les Franciliens (37% dans les Hauts-de-Seine, 30% dans les Yvelines...). Lorsqu’un co-emprunteur est présent, il apporte en moyenne 3.960 euros de revenus supplémentaires à Paris et 2.464 euros dans le reste de la région.

Il est également à noter que 99% des emprunteurs sont en CDI (79% pour les co-emprunteurs)

Niveau des transactions

Dans la région, 83% des opérations concernent la résidence principale. Le coût moyen d’une transaction est d’un peu plus de 284.000 euros. Un quart des emprunteurs prévoient aussi des travaux : pour un montant de 32.000 euros.

Si l’enveloppe moyenne d’achat est de 335.000 euros dans les Hauts-de-Seine, le sommet est logiquement atteint à Paris avec 397.000 euros (plus 31.750 euros de travaux dans un dossier sur quatre).

Qui achète à Paris ?

Parmi les dossiers étudiés, le courtier note que 84% des personnes qui achètent à Paris habitent déjà dans la capitale. En revanche, seuls 60% des emprunteurs basés à Paris décident de rester dans la capitale. 32,4% choisissent de partir en banlieue et 7,6% prennent même le chemin de la province.

Commentaires