A la découverte du lotissement de demain avec le projet "iVivre"

Tendance Actu 0

Ce nouveau concept de lotissement a remporté la médaille d’or de la catégorie Habitat prospectif du Challenge de l’habitat innovant 2020 organisé par l’union professionnelle des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment.

Terrains du Sud

Partant du constat de l’image dégradée du lotissement conventionnel, Jonathan Prevereaud, dirigeant de la société Terrains du Sud, spécialiste de l’aménagement foncier dans le Sud-Ouest depuis 10 ans, a repensé l’image des maisons groupées en remettant le client au cœur du projet. De cette réflexion est né le projet iVivre qui vient de remporter la médaille d’or de sa catégorie (Habitat prospectif) à l’occasion du Challenge de l’habitat innovant 2020 organisé par l’union professionnelle des constructeurs et aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB).

Tout a été repensé

Le but était donc de casser le code du lotissement d’habitation conçu à la hâte autour d’une route, de lampadaires et de quelques bornes. Tout a été repensé : de la conception à la livraison en passant par la commercialisation. En phase de conception, les futurs résidents choisissent collectivement des équipements communs en fonction des propositions mises à leur disposition. Il peut s’agit d’une salle commune, d’un parcours paysager et sportif, d’un boulodrome, de jardins partagés, d’une aire de jeux pour enfants ou de kiosques à livres.

Municipales de 2020

Dans une région bordelaise où le prix des terrains s’envole, ce type de projet sous-entend aussi un travail pédagogique auprès des élus et administrations pour adapter les règles d’urbanisme et ensuite obtenir les permis de construire. Jonathan Prevereaud reconnaît d’ailleurs que la période actuelle précédant les élections municipales de 2020, où les élus sont très frileux à accorder des permis, est particulièrement difficile pour son activité.

Densification personnalisée

La grande originalité de ce concept de lotissement est ensuite de permettre au résident de choisir la superficie de son terrain et d’adapter son lot à sa future construction. Ce n’est plus la maison qui s’adapte au terrain comme dans un lotissement traditionnel mais l’inverse : le client peut définir la largeur de son terrain qui correspondra à celle de la façade de sa maison. Il peut aussi opter pour une maison non mitoyenne.

Innovations

Parmi les innovations caractérisant le lotissement iVivre, on peut souligner le caractère éco-responsable grâce à l’emploi de matériaux et process innovants comme les MIOM (Mâchefers d’Incinération des Ordures Ménagères) pour la réalisation des chaussées ou la présence d’une signalisation bio-lumineuse au sol. Des chaussées qui intègrent même un réseau de chaleur.

Du concept à la réalisation

Encore à l’étape du concept, le projet iVivre est en cours de présentation pour une commune de Gironde qui souhaite construire une nouvelle forme de quartier inter-générationel, éco-responsable et novateur d’un point de vue sociétal. Le projet détaillé leur sera dévoilé début décembre.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Un marché immobilier raisonnablement haussier ?

Nouveau record de transactions, hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier globalement stable grâce à la baisse des taux. Jusqu’ici tout va bien, observent les notaires…

Lire la suite