2018 pourrait finalement être une nouvelle année record pour l’immobilier ancien

Tendance Actu 0

Le courtier en prêts immobiliers CAFPI évoque la barre de 1 million de transactions qui pourrait même être approchée...

Espaces Atypiques

Après une rentrée très dynamique dans l’immobilier ancien, les professionnels sont de plus en plus nombreux à penser que 2018 pourrait finalement battre le nombre de transactions déjà exceptionnellement élevé de l’an dernier.

Le million ?

CAFPI, leader français du courtage en prêts immobiliers, vient en effet d’estimer que les 960 000 transactions de logements anciens enregistrées en 2017 sur le territoire national devraient être dépassées cette année. CAFPI évoque ainsi la barre de 1 million de transactions qui pourrait même être approchée.

Forte présence de primo-accédants

Le courtier s’appuie sur un mois d’octobre particulièrement dynamique avec une forte présence de primo-accédants qui profitent à plein de taux toujours aussi bas, mais peut-être plus pour longtemps avec de légers signes de remontée qui commencent à apparaître. CAFPI observe aussi une augmentation de la proportion de seniors dans sa clientèle d’emprunteurs, désireuse de protéger leurs retraites avec un achat immobilier.

Avec des taux régulièrement négociés autour de 1,30% sur 20 ans en octobre, CAFPI rappelle en effet qu’une mensualité de 1000 € par mois permet d’acheter plus de 50 m² à Lyon ou Nice et plus de 75 m² à Lille, Marseille, Montpellier, Rennes, Strasbourg ou encore Toulouse et même plus de 100 m² à Reims.

Un troisième trimestre prometteur

Après avoir enregistré un troisième trimestre 2018 record, le réseau Century 21 (plus de 800 agences immobilières en France), envisage lui aussi un nouveau record de transactions en France cette année. Comme la plupart des autres acteurs de la transaction immobilière, Century 21 pensait initialement que 2018 connaîtrait un léger tassement du volume après le pic exceptionnel de 960 000 transactions dans l'ancien en 2017 (+14%).

Les 30-40 ans très actifs

Century 21 souligne que les 30-40 ans se montrent les plus actifs et profitent bien sûr des taux d’intérêt incroyablement bas pour acheter leur résidence principale. Leur proportion augmente de +7,4% sur un an, et ils représentent désormais plus d’un quart des acquéreurs. Au global, les chiffres de Century 21 montrent que 46,1% des acheteurs en France ont moins de 40 ans. Century 21 observe aussi une reprise des investissements locatifs par les 40-50 ans.

Commentaires
Immobilier
Fiche Pratique0

Prêt viager hypothécaire : la solution de secours

Même s’il est généralement coûteux, le prêt viager hypothécaire peut constituer une source de financement pour les propriétaires souhaitant obtenir des liquidités

Lire la suite