« Pourquoi se tourner vers les ETF ? »

Tendance Avis d'Expert 0

Tribune de Stellane Cohen, présidente d’Altaprofits.

Altaprofits / Crédit photo : Sébastien d’Halloy

La recherche de rendements pour votre épargne passe par une stratégie de diversification, notamment au travers des marchés financiers. Les ETF sont une manière simple de répondre à cet objectif, en s’adaptant à votre profil investisseur, votre horizon de placement mais aussi vos projets.

Où aller chercher de la performance ? Dans la période de taux bas et d'inflation que nous connaissons actuellement, les marchés boursiers affichent un dynamisme qui suscite l’intérêt, parfois aussi de l’appréhension. Vous estimez que cet univers est difficile à saisir ? Les Exchange Traded Funds (ETF), aussi appelés trackers, sont une solution pour accéder aux performances des marchés. Leur fonctionnement est aisé à appréhender, ces fonds indiciels visant à reproduire au plus près les performances d’un indice donné.

Les trackers permettent de vous constituer un portefeuille financier beaucoup plus simplement qu’avec le « stock picking » : vous achetez et revendez en une seule transaction des paniers d’actions et d’obligations. Notez qu’ils garantissent également une bonne répartition des risques puisque vous ne dépendez pas de la performance individuelle d’un titre, mais de celles qui composent l'indice. Ces fonds présentent aussi l’avantage d’être plus lisibles et transparents que les OPCVM classiques, la composition des actifs ne varie pas en fonction du « market timing » et des convictions d’un gérant.

Un outil de diversification

Rappelons qu’en matière d’investissement, la diversification du portefeuille est primordiale pour se prémunir des risques des marchés. La diversité des sous-jacents reproduits vous permet de varier l’exposition en fonction des zones géographiques, au travers des places boursières françaises, européennes, américaines, ou plus largement en allant chercher des opportunités à l’international.

La diversification peut également s’opérer en fonction des secteurs d’activités (robotique, énergies renouvelables, technologies innovantes...). Les ETF offrent aussi l’opportunité d’investir dans des actifs peu accessibles aux particuliers comme l’or, le café, le bétail ou encore les matières premières. Ajoutons également qu’ils peuvent aussi s’accorder avec votre sensibilité sociétale et environnementale, avec des ETF prenant en compte des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance), labellisés ISR ou encore alignés sur l’Accord de Paris.

La gestion passive a montré son efficience

Si vous vous intéressez aux ETF, c’est dans l'optique de trouver des solutions performantes pour votre épargne. Ceux-ci ont pleinement tenu leur promesses l’année dernière grâce à la forte reprise des marchés financiers. En 2021 les ETF ont, en moyenne, fait mieux que 84 % des fonds en gestion active, qui visent à battre l’indice de référence selon une étude de BSD Investing.

Sur le long terme également, la gestion passive se révèle performante. Par exemple, sur 10 ans 84,77 % des fonds ont sous-performé le S&P Europe 350, selon l’indice SPIVA (réalisé par le fournisseur d'indices S&P Dow Jones). Pour autant, il ne faut pas écarter les fonds à gestion active dans la construction de votre portefeuille, car ils ont l’avantage de pouvoir prendre des positions tactiques pendant les phases de marché baissier. Ces deux approches doivent être appréciées comme étant complémentaires pour générer sur le long terme un rendement supérieur au marché.

De nombreux supports disponibles

Simples, transparents, performants... Cette liste ne serait être complète sans y ajouter l’accessibilité ! Les ETF peuvent être logés dans un compte-titres, un PEA, mais aussi dans une assurance vie. De nombreux contrats proposent une sélection d’ETF au sein des unités de compte, mais si vous estimez n’avoir ni le temps, ni les compétences pour gérer votre épargne, vous pouvez choisir la gestion pilotée. Certaines sociétés de gestion ont développé une stratégie d’investissement s’appuyant sur les ETF.

Pour toutes les raisons énumérées, les ETF ont toute leur place dans le cadre d’une stratégie de diversification, d’autant qu’ils vous donnent la possibilité de cibler vos investissements sur des thématiques qui vous intéressent ou correspondent à vos convictions. Néanmoins, vous devez évaluer si votre choix correspond à votre profil investisseur car ils vous exposent à un risque de perte en capital. Pour vous accompagner dans votre réflexion, n’hésitez pas à faire appel à l’expertise d’un conseiller en gestion de patrimoine.

Stellane Cohen

Le parcours de Stellane Cohen

Présidente, Altaprofits

Titulaire d’un DESS en gestion de patrimoine de l’Université en sciences économiques de Clermont-Ferrand ainsi que d’un Executive MBA de l’Université Paris Dauphine, Stellane Cohen a une solide expérience en matière d’épargne, de produits financiers et en gestion de patrimoine. Elle a commencé sa carrière en 1987, dans l’un des premiers cabinets en gestion de patrimoine, CAC Conseils, en tant que manager commercial. Appelée en 1995 par Norwich Union (aujourd’hui Aviva France), elle prend la direction de la distribution courtage de la région Paris Ile-de-France. En 2001, elle rejoint Generali France pour lequel elle occupe successivement différentes fonctions de direction.

En 2018, le groupe Generali lui confie la direction générale de sa filiale Cosevad, spécialisée dans la vente directe en assurance vie ; elle fait de la croissance externe un de ses principaux piliers de développement ; c’est ainsi qu’a lieu en janvier 2020 l’alliance capitalistique de Cosevad avec Altaprofits, société de e-courtage spécialisée en assurance vie et première FinTech française, dont elle assure aujourd’hui la présidence ; elle y conjugue le digital et l’expertise patrimoniale. Entre autres mandats, Stellane Cohen est administrateur du Cercle des épargnants (association d’épargnants).

Commentaires (1)
  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 16.02.2022 à 10:28

    C'est d'ailleurs depuis janvier 2020 que rien ne va plus chez Altaprofits. Comme quoi les diplômes ... Quand aux anciens gérants d' Altaprofits, il sont partis comme des voleurs, sans dire au revoir aux assurés qui les ont nourris pendant tant d'années.