"Les CGP viennent à Patrimonia pour trouver de l'inspiration!"

Tendance Interview 0

Jean-Marc Bourmault, directeur des partenariats de Patrimonia

Cette année, la thématique de Patrimonia : " Investir pour changer le monde ! " semble ambitieuse... Expliquez-vous...

Pour cette 25ème édition, nous souhaitions donner une vision renouvelée de l'économie, en lien avec les ambitions fortes du projet de loi PACTE. A la clé, un programme visant à démontrer que l'épargne peut être utile à l'économie tout en ayant un impact positif d'un point de vue environnemental et social. Des études montrent que les Français cherchent à donner plus de sens à leurs investissements. En mars dernier, nous avons réalisé une étude en partenariat avec Sycomore AM qui montrait que 70% des Français seraient prêts à modifier leurs placements financiers pour être en cohérence avec les valeurs de la Finance Utile. Conscients que les professionnels du patrimoine ont un rôle majeur à jouer pour accompagner les Français sur la voie de l'investissement socialement responsable, nous souhaitons pendant les deux jours de la Convention leur apporter des solutions pour mieux sensibiliser, mieux conseiller, mieux informer et orienter les épargnants.

Quelles sont les préoccupations des conseillers en gestion de patrimoine aujourd'hui ?

Je pense que les préoccupations actuelles des conseillers en gestion de patrimoine comme d'ailleurs les autres professions du conseil sont la mise en application des différentes réglementations déjà en place( MIFID 2 , PRIPPS) et la future à venir DDA au 1er octobre 2018. Bien évidemment, ils se sont préparés à cette avalanche réglementaire, notamment grâce au soutien de leurs associations professionnelles qui ont mis à la disposition de leurs adhérents les outils digitaux et marketings pour répondre à l'attente des clients finaux. Mais dans l'immédiat, on n'en connait pas encore tous les effets et je pense que ceux-ci seront perceptibles d'ici la fin de l'année voire au début de l'année prochaine.

Quatre conférences plénières sont prévues durant les deux jours du salon. L'une d'elles met en avant des gérants. De quelle façon ?

Sous forme de masterclass de gérants ! Pour se reconnecter à l'économie réelle, il nous semblait important de revenir aux fondamentaux de l'analyse financière avec un panorama des stratégies de 4 grands gérants connus ou émergents qui incarnent la finance, défendent leur méthode et leurs convictions et partagent leurs bonnes pratiques. Cette confrontation de points de vue sous forme de battle permet à chaque gérant de présenter ses tactiques, partager et défendre ses convictions sur des thématiques, telles que l'immobilier, le coté/non coté, les taux et l'ISR. Une conférence qui s'annonce animée !

Quelles nouveautés cette année ?

La grande nouveauté lors de cette convention, c'est le retour des formations certifiantes pour répondre aux obligations de formations des congressistes. Au total, ce sont 7 programmes différents que nous allons proposer durant ces 2 jours : plus de 10h de formation couvrant les thématiques assurance ou immobilier. Ces formations donneront toutes lieu à des attestations. Loi ELAN, Défiscalisation, Immobilier et Impôt sur la Fortune Immobilière seront éligibles Carte T. Le retour de ces formations est un vrai plus pour nos congressistes, qui ont répondu présents, en s'inscrivant en amont à ces sessions qui remportent d'ores et déjà un vif succès.

Combien attendez-vous de visiteurs au total ?

7 000 visiteurs sont attendus ! La Convention Patrimonia est réellement devenue le point de repère des professionnels du patrimoine. Ils viennent pour trouver de l'inspiration dans les conférences et préparer leur métier de demain, mais également trouver des solutions pour la gestion de leur cabinet, et bien entendu se former et mettre à jour leurs connaissances. Un programme riche et complet qui séduit depuis 25 éditions, et pour encore de nombreuses années nous espérons !

Commentaires
Epargne
Actu0

CGP : un maillage territorial très inégal

La France compte en moyenne 1 cabinet de conseil en gestion de patrimoine pour 20.100 habitants. Mais ce taux varie de 1 pour 3.400 dans Paris à 1 pour 200.000 dans certains départements.

Lire la suite