PEA-PME : les particuliers ont un nouvel outil d'épargne

Alternatives Fiche Pratique 0

Le PEA consacré aux PME constitue l’une des grandes nouveautés de 2014 en matière d’épargne. Chaque détenteur va pouvoir consacrer jusqu’à 75.000 euros à cette poche

Reuters

Favoriser le financement des PME par les épargnants ! Si le plafond du PEA est passé de 132.000 à 150.000 euros au 1er janvier, l’une des nouveautés de l’année concerne surtout le PEA-PME. Créé dans le cadre du budget 2014, cet outil permet en effet de consacrer jusqu’à 75.000 euros aux PME et ETI, indépendamment de ses placements logés dans un PEA.

Le principe est simple, le PEA-PME concerne les parts des sociétés (PME et ETI) définies selon plusieurs critères : des effectifs de moins de 5.000 personnes avec un chiffre d’affaires de moins de 1,5 milliard d’euros ou un total de bilan inférieur à 2 milliards d’euros.

Outre les titres détenus en direct, il est également possible d’intégrer à un PEA-PME des parts de fonds à conditions que ces derniers soient constitués à 75% au moins de titres de PME et d’ETI.

Concernant la fiscalité, elle est la même que pour un PEA classique. Autrement dit, les gains sont exonérés d’impôt mais pas de prélèvements (à 15,5%) à condition que les titres soient détenus depuis plus de 5 ans.

Dans les évaluations faites à l’automne, Bercy a estimé entre 40.000 et 80.000 le nombre de PEA-PME susceptibles d’être ouverts.

Commentaires
Epargne
Actu0

CGP : un maillage territorial très inégal

La France compte en moyenne 1 cabinet de conseil en gestion de patrimoine pour 20.100 habitants. Mais ce taux varie de 1 pour 3.400 dans Paris à 1 pour 200.000 dans certains départements.

Lire la suite