Décryptage : qu’est-ce qu’une inversion de la courbe des taux ?

Tendance Fiche Pratique 0

Cette configuration plutôt rare intervient quand les rendements à court terme dépassent le niveau des rendements à long terme. Un phénomène qui peut annoncer une récession…

Reuters

La courbe des taux s’est à nouveau inversée outre-Atlantique. Et il n’en a pas fallu plus pour inquiéter les investisseurs. Mais que représente au juste ce signe souvent nébuleux pour les non-spécialistes ?

Courbe des taux

Pour le comprendre, il convient d’abord de revenir un instant sur ce qu’est une courbe de taux. Il s’agit de la représentation graphique à un instant t d’un instrument sur ses différentes maturités disponibles.

Lorsqu’on parle de courbe des taux américains, on désigne donc la courbe des rendements des emprunts d’état américains, généralement de 3 mois à 30 ans (T-Bills à moins d’un an, T-Notes de 2 à 10 ans et T-Bonds au-delà).

Forme habituelle d’une courbe des taux

Généralement, une courbe de taux a une pente ascendante. Les investisseurs considérant qu’il est plus risqué de prêter à moyen ou long terme qu’à court terme, ils exigent des rendements plus élevés à mesure que la maturité croit.

Dans une configuration classique, la courbe est relativement pentue dans sa première partie (traduisant des écarts importants entre deux maturités) puis a tendance à s’aplatir progressivement. De fait, il existe rarement des différences notables de perception du risque entre deux maturités très longues.

Inversion de la courbe

On parle d’inversion de la courbe lorsque les rendements à court terme deviennent plus importants que les rendements à moyen-long terme. D’un point de vue graphique, la courbe affiche alors une pente descendante dans sa première partie. D’où cette qualification de courbe inversée.

Pour mesurer l’ampleur de l’inversion, les spécialistes ont recours à la notion de spread, c’est-à-dire à l’écart de taux. Si le taux à 10 ans est de 1,5% et le taux à 2 ans de 1%, le spread 10 ans-2 ans est de +0,5%. Autrement dit, le taux à 10 ans est 0,5 point au-dessus du taux à 2 ans.

A l’inverse, si le taux à 2 ans est supérieur au taux à 10 ans, le spread devient négatif.

Signification de l’inversion

Une courbe inversée peut avoir plusieurs causes. Elle peut notamment s’observer quand une politique monétaire devient subitement restrictive. La hausse des taux courts imposée par une banque centrale (par exemple pour freiner l’inflation) se répercute alors sur les marchés.

En revanche, lorsque les taux courts sont bas comme actuellement, une inversion traduit plutôt l’inquiétude des marchés et plus particulièrement la crainte des opérateurs de voir arriver une récession à court terme.

Concrètement, ils se montrent prudents vis-à-vis des perspectives économiques à court terme, beaucoup plus en tout cas qu’à l’égard des perspectives à moyen-long terme, et réclament de ce fait des rendements plus élevés sur les titres venant à échéance rapidement.

Bien évidemment, nul ne peut lire l’avenir avec certitude. Mais l’expérience a montré que les inversions passées ont souvent précédé une récession économique.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

Assurance-vie : quid en cas de divorce ?

Selon la manière dont a été alimenté le contrat, le divorce peut conduire à un partage de sa valeur même s’il a été ouvert par un seul des deux conjoints

Lire la suite