Comment connaître ses droits à la retraite ?

Retraite Fiche Pratique 0

Relevé individuel de situation, estimation de sa pension et de l'âge de départ de la retraite à taux plein... plusieurs services permettent d'évaluer ses droits au fil de sa vie professionnelle.

iStock

La complexité du système de retraite français et ses 42 régimes ne rendent pas aisés le calcul du montant de ses droits en fin de carrière. Depuis quelques années, toutefois, les services publics ont mis en place plusieurs dispositifs pour mieux informer les Français sur le montant de leurs futures pensions.

Des efforts qui se sont poursuivis avec la crise sanitaire qui a accéléré la digitalisation des démarches. En voici les principaux.

Le relevé de carrière

Ce document (appelé le relevé individuel de situation) vous est envoyé automatiquement par voie postale quand vous avez 35 ans, puis toutes les cinq années suivantes. Le relevé de carrière est un listing de l’ensemble de votre vie professionnelle : les différents postes occupés, leur date et les salaires correspondants, les années de chômage, les droits accumulés par régime depuis le début de carrière (par exemple, pour un salarié, le nombre de trimestres acquis en régime général et le nombre de points acquis au titre de la retraite complémentaire) ; c’est sur la base de ce relevé que l’Assurance retraite va établir le montant de votre future pension ;

Le relevé de carrière est aussi consultable en ligne à tout moment sur le site Info-Retraite du groupement d’intérêt public Union Retraite.

Sa version numérique a un avantage essentiel, ce e-relevé permet aux assurés de plus de 55 ans de signaler et faire corriger les erreurs qui y apparaîtraient, le e-listing détectant notamment les anomalies dans votre parcours (trop ou peu de trimestres sur une année, défaut d’information sur un emploi…). En cas d’anomalie, l'assuré qui a moins de 55 ans peut se rapprocher du régime concerné pour faire une demande de correction, nous précise Union Retraite.

A noter que les erreurs dans les relevés de carrière sont assez courantes : en septembre 2021, un rapport de la Cour des comptes rapportait que la moitié des erreurs de calculs des pensions de retraite (une sur six !) provenait du relevé de carrière. Il faut donc prendre le temps de le vérifier.

L’estimation de votre pension de retraite

Une première estimation du montant de vos droits à la retraite vous est transmise par voie postale de façon automatique à 55 ans, puis à 60 ans et à 65 ans, voire à 70 ans si vous n’avez pas pris votre retraite. Elle est aussi accessible en ligne.

Attention : cette estimation ne reprend pas les informations relatives aux enfants : pour les personnes ayant au moins trois enfants, le niveau de la pension communiqué doit donc être augmenté de 10% ; pour les femmes, cette non prise en compte a également un incident sur le nombre de trimestres acquis, puisqu’avoir eu ou élevé des enfants permet de valider des trimestres supplémentaires (période de maternité, situation de parent au foyer, éducation, adoption…) qui rentrent en compte sur le calcul de la date du départ à la retraite à taux plein.

La simulation des droits à la retraite

Pour les personnes âgées de moins de 55 ans, il reste possible d’estimer le montant de ses droits et l’âge de départ à la retraite grâce au simulateur Marel d’Info-Retraite, qui prend par ailleurs en compte le nombre d’enfants dans son calcul. Mais cette simulation ne reste bien sûr qu’une base d’appréciation et un simple indicateur dans la mesure où les salaires que vous percevrez jusqu’à l’âge de la retraite sont difficiles à anticiper trop à l’avance.

"Mon agenda retraite"

Lancé il y a une dizaine de jours par l’Assurance retraite sur sa plateforme, ce service propose aux 55 ans et plus de bénéficier de conseils réguliers par email et SMS entre 5 ans et 6 mois avant la date de départ en retraite souhaitée. L’inscription se fait en ligne en quelques minutes.

"Mon agenda retraite" permet en particulier d’anticiper les démarches nécessaires au dépôt de la demande de retraite, qui n’est pas automatique, et qui doit être réalisée six mois en amont.

Retraités résidant à l’étranger

Autre nouveauté, les retraités résidant à l’étranger – qui doivent fournir chaque année à leurs caisses de retraite françaises un "certificat de vie" - peuvent désormais réaliser cette démarche en ligne sur Info Retraite. La digitalisation de ce service s’accompagne d’un service d’aide en ligne ainsi que d’une assistance téléphonique dédiée, accessible du lundi au vendredi de 8h à 17h au 09.74.75.76.99.

1,5 million de personnes résidant à l’étranger son affiliées aux caisses de retraite françaises, selon le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Commentaires
Epargne
Analyse0

La crise sanitaire, cure de jouvence de la bourse parisienne

Une nouvelle génération d'investisseurs est arrivée sur les marchés avec le krach boursier de mars 2020. Apanage des neo-brokers, cette jeune clientèle est davantage attirée par le risque et les produits financiers complexes.

Lire la suite