Dossier Crise sanitaire : quel impact sur les SCPI ?

Les SCPI se tournent davantage vers les actifs de bureaux à l’étranger

Tendance Actu 0

Les acquisitions d’actifs immobiliers à l’étranger ont représenté près de 40% du volume des investissements des SCPI de rendement au cours du premier semestre 2020 d’après la dernière analyse de la plateforme MeilleureSCPI.

PCA-STREAM / Philippe Chiambaretta

La crise sanitaire semble avoir accéléré le mouvement de rotation de l’investissement des SCPI à l’international. Déjà en marche pour accompagner l’augmentation continue de la collecte des épargnants français et la recherche de diversification, les acquisitions d’actifs immobiliers à l’étranger ont représenté près de 40% du volume des investissements des SCPI de rendement au cours du premier semestre 2020 d’après la dernière analyse de la plateforme MeilleureSCPI.com, alors qu’il ne représentait que 30% au quatrième trimestre 2019. MeilleureSCPI cite d’ailleurs un prix moyen d’acquisition de 2.166 €/m² pour ces actifs à l’étranger à comparer à près de 9.000 €/ma à Paris.

Moins d’investissements en régions

Les investissements en régions, probablement jugés plus fragilisés par la crise sanitaire et économique, sont tombés à moins de 15% du volume des investissements au premier semestre, pendant que les actifs situés à Paris (environ 15%) et en Ile-de-France (environ 30%) ont continué d’être recherchés. MeilleureSCPI cite d’ailleurs un prix moyen d’acquisition de 2.166 €/m² pour ces actifs à l’étranger à comparer à près de 9.000 €/m² à Paris. « Les gérants de SCPI ont démontré leur agilité en terme d’investissement puisqu’une part très significative de la collecte a été investie. Généralement les SCPI réalisent des acquisitions en fin d’année », précise MeilleureSCPI.

80% de la collecte investie

La plateforme évalue à 2,87 milliards d’euros le montant d’investissement global de la première moitié de l’année, pour une surface totale de 935.833 m². Ce montant a représenté plus de 80% de la collecte (3,42 milliards sur le semestre). Les bureaux représentent toujours la classe d’actifs privilégiée avec un peu plus de 65% de l’investissement total, suivi des commerces avec 11,8% et des actifs de santé pour environ 7%.

Baisse des dividendes centrée sur les SCPI de commerces

D’après les chiffres de MeilleureSCPI, ce sont les SCPI de commerces qui ont vu leur taux de distribution des dividendes se contracter le plus significativement entre le premier trimestre et le deuxième trimestre 2020 (de 4,29% à 4,05%), période qui a bien sûr connu des reports ou annulations de loyer accordés en raison de la fermeture des sites en pleine crise sanitaire. Le taux de distribution des SCPI de bureaux, qui représentent encore plus des deux tiers de la capitalisation globale des SCPI de rendement, s’est tassé dans le même temps de 4,08% à 3,98%.

a savoir

Parmi les actifs acquis à l’étranger par les SCPI au premier semestre 2020 figure un ensemble de bureaux à Varsovie (Pologne) pour 63 millions d’euros (environ 5.500 € le m²).

Commentaires