Dossier Crise sanitaire : quelles conséquences sur vos placements ?

Le risque d'escroqueries explose avec le coronavirus

Tendance Actu 0

Les autorités appellent les épargnants à être vigilants face au risque d’escroqueries dans le contexte de l'épidémie de covid-19.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) appellent le public à « la plus grande vigilance face au risque d’escroqueries dans le contexte de l’épidémie de covid-19 et de repli des marchés financiers ».

Les gendarmes de la banque et de l’assurance indiquent que des offres frauduleuses sont susceptibles de prendre diverses formes, « par exemple des propositions de placements présentés comme une valeur refuge au travers de biens tangibles », tels que l’or, les métaux précieux, les grands crus ou whiskys, etc.. Mais aussi de « faux produits bancaires ou d’assurance cumulant des caractéristiques très attractives », comme un rendement élevé en l’absence de risque, la rapidité de souscription et l’absence de vérification du profil de l’emprunteur, etc. Ou encore d’appels frauduleux aux dons ou d’investissements dans des entreprises, cotées en bourse ou non, « supposées tirer profit de l’épidémie et voir leur valorisation augmenter. »

Campagnes de démarchage téléphonique, courriels et bannières publicitaires

L’AMF et l’ACPR incitent à être attentif aux campagnes de démarchage téléphonique, aux courriels frauduleux soi-disant adressés par un tiers de confiance (banque, administration, fournisseur d’énergie, etc.), et aux bannières publicitaires en ligne renvoyant vers des formulaires à remplir. « Les escrocs recourent à ces techniques dans le but de collecter des données personnelles (coordonnées téléphoniques, données de carte ou identifiants bancaires, informations sur les placements actuels et le patrimoine, etc.), qui seront ensuite utilisées dans le cadre de fraudes (achats à distance, usurpations d’identité, etc.) ou à des fins de démarchage agressif ou manipulatoire dans le cas d’arnaques financières ».

Mots-clés liés au covid-19

Les deux autorités ont d’ores et déjà constaté que certains acteurs utilisent des mots-clés liés au virus covid-19 en tenant des discours commerciaux fallacieux, jouant sur la peur de la crise sanitaire actuelle. Elles rappellent les précautions à prendre et les règles de vigilance à observer avant tout investissement ou toute souscription : ne pas communiquer ses coordonnées ou d’autres données personnelles sur Internet ou par courriel ; et recueillir un minimum d’informations sur l’organisme ou l’intermédiaire qui propose un produit bancaire, d’assurance ou financier. Pour ce faire, les épargnants peuvent consulter le site de l’Orias, l’organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance.

Commentaires