Sofica : un dispositif utilisé par 6.800 foyers

Alternatives Analyse 0

Un rapport parlementaire souligne par ailleurs que 80% des foyers utilisant ce dispositif fiscal d’aide au cinéma gagnent plus de 51.000 euros par an.

Reuters

Investir dans la production audiovisuelle avec une réduction d’impôt à la clé. Tel est le fonctionnement des Sofica. Alors que ce dispositif est peu connu du grand public, un rapport de la commission des Finances de l’Assemblée nationale vient de donner quelques statistiques le concernant.

Collecte et coût fiscal

La collecte des Sofica fluctue chaque année autour des 60 millions d’euros. En 2017, elle a par exemple été de 63 millions.

Le coût fiscal dépend quant à lui directement des réductions d’impôt accordées. De 2013 à 2016, le taux maximal était de 36%. D’où un impact annuel de 21 millions d’euros par an pour les finances publiques. Avec un taux remonté à 48%, la dépense pourrait passer à 28 millions d’euros cette année.

6.800 foyers

Chaque année, 6.800 foyers environ investissent dans des Sofica. Le rapport cite un chiffre de 6.827 foyers en 2016 (dernière année disponible).

L’avantage fiscal moyen s’est élevé à 3.178 euros en 2016, soit à peu près la moitié du plafond autorisé de 6.480 euros. Il est à noter que la réduction d’impôt moyenne obtenue a été stable depuis 2013, ce qui ne laisse pas augurer de bond en avant en 2018 en dépit du relèvement du plafond maximal à 8.640 euros.

Des foyers plutôt aisés

Sans grande surprise, les investisseurs en Sofica appartiennent généralement à des milieux aisés. 80% d’entre eux ont plus de 51.000 euros de revenus annuels et 50% sont au-delà des 83.500 euros.

Des avantages fiscaux essentiels

Si les réductions d’impôts sont souvent vues comme des cadeaux faits aux plus riches, elles sont dans le cas des Sofica une condition essentielle de la rentabilité.

Notre analyse récente de 23 Sofica liquidée entre 2013 et 2017 a montré qu’en moyenne les investisseurs ne récupéraient à la sortie que 63% du capital investi. Ce n’est donc qu’en ajoutant l’avantage fiscal que certains parviennent à dégager une rentabilité positive.

En moyenne, selon nos calculs, ces 23 Sofica ont dégagé une rentabilité annuelle nette de 2,82%, avantage fiscal inclus. Ainsi, sur leurs périodes d’activité respectives, 40% des Sofica ont été moins performantes que de simples fonds en euros.

Commentaires