Qui détient l’or en circulation dans le monde ?

Alternatives Analyse 0

Le stock mondial cumulé est estimé à plus de 174.000 tonnes et représente une valeur de plus de 5.380 milliards d’euros. La Banque de France possède par exemple 1,4% de cet or en circulation

CPoR

L’évaluation du stock d’or mondial a toujours fait débat. Un recensement précis étant impossible, les spécialistes se basent en effet sur la production historique pour estimer les quantités de métal jaune en circulation. Or, si les données récentes sont fiables, il n’en va pas de même concernant les extractions lointaines, notamment avant 1492. D’où des fourchettes assez larges.

La Gold Money Foundation a par exemple estimé fin 2011 à 155.244 tonnes le stock mondial d’or. Reste que pour beaucoup, c’est surtout la « gold survey » de Thomson Reuters GFMS, qui fait office de référence. Selon cette étude, le stock mondial était plutôt de 174.100 tonnes à la fin de l’année 2012.

Le même volume que la pyramide du Louvre

Aux cours actuels, cela représente une somme de 5.380 milliards d’euros et un poids de 25 grammes par habitant. Quant au volume équivalent, il n’est pas particulièrement spectaculaire. Sachant qu’un m3 d’or pèse 19,3 tonnes, le stock d’or mondial une fois agrégé, occuperait une place de 9.020 m3. Soit le volume d’un cube de moins de 21 mètres de côté ou de manière plus concrète un volume égal à celui de la pyramide du Louvre.

Mais bien évidemment, cet or est loin d’être regroupé dans une seule main. D’après la « gold survey », 49% du stock est détenu par le secteur de la joaillerie. Un secteur particulièrement en pointe en Inde et en Chine. Dans ces deux pays, la demande d’or s’est élevée à 1.070 tonnes sur la seule année 2012.

20% du total dans des mains privées

Les détentions privées arrivent loin derrière avec un volume estimé à 20% du stock mondial, soit moins de 35.000 tonnes (5 grammes par habitant). L’industrie (électronique, secteur dentaire...) possèderait de son côté 12% de l’or en circulation.

Enfin, les banques centrales et le FMI se partagent au total 17% du stock mondial, soit un peu moins de 30.000 tonnes. D’après le World Gold Council, les Etats-Unis sont largement en tête avec 8.133 tonnes. L’Allemagne suit avec 3.390 tonnes et la troisième marche du podium est occupée par le FMI et ses 2.814 tonnes.

Pour la Banque de France, le dernier pointage effectué en octobre fait état d’un stock de 2.435 tonnes pour une valeur de 77,4 milliards d’euros. Il est ainsi à noter que la France possède 1,4% de l’or mondial et que l’or compte pour 60% de ses réserves de change totales.

2% du stock aurait disparu

Bien entendu, le stock mondial est appelé à grossir à l’avenir au fur et à mesure des extractions. Selon une étude menée en 2010 sur plusieurs compagnies minières, les réserves probables et prouvées s’élèveraient à 35.000 tonnes. Mais selon diverses sources, les stocks d’or encore enfouis sous nos pieds seraient bien supérieurs et pourraient dépasser les 70.000 tonnes.

L’exploitation minière n’est en tout cas pas la seule voie pour trouver de l’or. D’après la « gold survey », environ 2% du stock d’or déjà extrait aurait été perdu au fil des années, soit près de 3.500 tonnes (représentant une valeur de 108 milliards d’euros). Avis donc aux amateurs de chasse au trésor...

Commentaires
Epargne
Actu0

La collecte nette du livret A semble ralentir

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient quand même un nouveau pactole de 324,3 milliards d’euros...

Lire la suite