Non, le Livret A ne rapportera pas moins en 2015 qu’au cours des années précédentes

Livrets Analyse 0

En moyenne, le Livret ne servira que 0,9% sur l’ensemble de l’année. Mais du fait d’une inflation très faible, son taux réel sera plus élevé qu’auparavant

Reuters

Nombre de voix se sont élevées pour dénoncer l’abaissement du taux du Livret A à 0,75% à partir du mois d’août. Il est vrai que la rémunération faciale apparaît de plus en plus maigre. En moyenne sur 2015, elle sera de 0,896% (7 mois à 1% et 5 mois à 0,75%). L’affaissement est incontestable sachant que le taux moyen était encore de 1,145% en 2014, de 1,58% en 2013 et de 2,25% en 2012.

Ne pas négliger l’effet de l’inflation

Mais ne regarder que ces chiffres peut induire en erreur. De fait, il ne faut pas oublier la fonction première du Livret A. Il est un support d’épargne de précaution. Autrement dit, son objectif n’est pas d’enrichir l’épargnant (il existe pour cela des produits plus rémunérateurs mais plus risqués). Le Livret A a pour but de protéger le capital de l’inflation... et éventuellement de le réévaluer légèrement. C’est d’ailleurs pour cela que le calcul du taux se fait en partant de l’inflation (avec une marge de 0,25%).

Pour analyser réellement le taux du Livret A, il est donc impératif de tenir compte également de l’inflation. Imaginons un cas extrême avec un Livret servant 10% d’intérêt. Un épargnant ayant placé 1.000 euros pourra se satisfaire d’avoir 1.100 euros en fin d’année. Ceci étant, si l’inflation est de 15% sur l’année, son capital aura perdu en pouvoir d’achat en dépit d’un rendement a priori généreux.

Une analyse pertinente doit donc se fonder sur la notion de taux réel. De manière simple, le taux réel se calcul en faisant la différence entre le rendement servi et l’inflation. Ainsi, avec 2% d’inflation, un placement à 5% offre par exemple 3% de taux réel.

Entre 0,6% et 0,9% en 2015, inflation déduite

Si l’on regarde ce critère, le Livret A devrait parfaitement remplir sa fonction en 2015. Pour l’instant les prévisions d’inflation annuelle vont de 0% (gouvernement) à 0,3% (Banque de France). Autrement dit, avec un taux moyen de près de 0,9% sur l’année, le Livret A devrait réellement servir entre 0,6% et 0,9% en 2015. Cela signifie qu’un capital placé sur un Livret pourrait gagner en pouvoir d’achat (de 0,6% à 0,9%)

Cela vous semble insignifiant ? Rappelons simplement qu’en 2014, le taux réel du Livret A n’a été que de 0,64%. Vous avez la nostalgie du taux de 2,25% encore offert en 2012 ? Notez tout de même que cette année-là, l’inflation était de 1,95% et que le taux réel du Livret n’a pas dépassé 0,3%.

De manière paradoxale, le Livret A ne devrait donc pas s’avérer moins rémunérateur en 2015 qu’au cours des années précédentes (le taux réel moyen des 5 dernières années est de 0,35%). En cas d’inflation nulle, il pourrait même inscrire sa meilleure performance réelle depuis 2009 lorsqu’il avait offert 1,82% net d’inflation.

Le Livret A depuis 2010
*estimations, L'Argent & Vous
Taux moyenInflationTaux réel
20150,896%0% à 0,3%*0,6% à 0,9%*
20141,145%0,5%0,645%
20131,58%0,7%0,88%
20122,25%1,95%0,30%
20112,083%2,1%-0,02%
20101,458%1,5%-0,04%
Moyenne 2010-20140,35%
Commentaires (6)
  • captainmiki
    captainmikiposté le 23.07.2015 à 15:14

    15% en moyenne sur les découverts de moins de 3000€, plafonnés par la BdF a 20% oui 20%, taux de l'usure inchangé le mois dernier. Les banques qui gagnent déjà beaucoup gagneront donc davantage n'est-ce pas? si vous tenez compte de "l'inflation" (concept brumeux très éloigné des réalités quotidiennes)...

  • ab380
    ab380posté le 23.07.2015 à 13:48

    Le calcul des intérêts date du XIX° siècle où il fallait aller chercher le liquide au coffre de chef lieu !! Pas un comique de Gauche ou de Droite pour remettre en question cette rente. Elle n'est pas belle la vie des Banquiers

  • gilopero
    giloperoposté le 23.07.2015 à 12:44

    "Taux immobiliers : une hausse de 0,65% dans le pire des cas d’ici fin 2016 "
    c'est il inclus dans l'inflation ?

  • Journaliste
    Journalisteposté le 23.07.2015 à 13:43

    Si vous avez un crédit à taux fixe en cours, la hausse des taux n'aura aucun impact sur vos remboursements.
    Cordialement

  • gilopero
    giloperoposté le 23.07.2015 à 12:38

    C'est pas beau moins on touche et plus on gagne ,avec des raisonnements comme ça je comprends les stagnations des salaires ,parce que on est gagnant parait il

  • john-mev
    john-mevposté le 23.07.2015 à 13:18

    il existe des cours de vulgarisation à l'économie, tu ferais bien de te renseigner. De cette façon tu pourrais faire l'économie de la vulgarité.

Epargne
Fiche Pratique0

SCPI : tout savoir sur le délai de jouissance

Le délai de jouissance est la période qui suit l’acquisition des parts et durant laquelle le souscripteur n’a pas droit aux dividendes. Détails…

Lire la suite