Livret A : un rendement réel au plus bas depuis 1983 !

Livrets Analyse 0

En 2018, un capital placé sur un Livret A a perdu 0,84 % de pouvoir d’achat. Il faut remonter 35 ans en arrière pour trouver pire. Détails…

Reuters

Même s’ils ont fortement alimenté leur Livret A en 2018, les Français ont perdu de l’argent avec ce support d’épargne l’an passé. Ils ont plus précisément fait les frais d’un taux réel négatif. Autrement dit, le rendement du Livret (0,75%) est resté inférieur à l’inflation (1,6%). Ainsi, un capital placé sur un Livret A a perdu 0,84% de pouvoir d’achat.

Après une année 2017 également terne, le Livret vient donc de boucler deux années de suite dans le rouge en termes de taux réels.

Certes, cela est déjà arrivé récemment : en 2010 et 2011. Toutefois, les rendements réels étaient restés proches de l’équilibre avec -0,04% en 2010 et -0,02% en 2011. Le Livret A avait alors peu ou prou rempli sa fonction de bouclier contre l’inflation.

En 2017 et 2018, les choses ont été bien différentes puisque les taux réels ont été successivement de -0,25% et -0,84%, soit une perte de pouvoir d’achat cumulée de 1,09% en deux ans.

-1,39% en 1983

Le niveau atteint sur la seule année 2018 constitue même un point bas depuis 35 ans. Il faut en effet remonter à 1983 pour trouver un rendement net d’inflation moins élevé. A l’époque, le Livret A avait servi un rendement annuel de… 8,08%, mais cela n’avait pas suffi à compenser une inflation encore galopante (9,6%). Ainsi, le Livret avait fait perdre 1,39% de pouvoir d’achat à ses détenteurs.

Et pour 2019 ?

Cette année encore, les épargnants risquent de ne pas être à la fête. Le gouvernement a bâti son budget sur une projection d’inflation (hors tabac) de 1,3%. Avec un taux nominal toujours calé à 0,75%, le Livret A pourrait donc afficher un taux réel de -0,54% et aligner trois années dans le rouge.

Un rendement moins mauvais qu’au cours des années 1970

Les épargnants pourront toujours tenter de se consoler en se disant que leurs aînés ont connu pire. Comme l’a montré l’une de nos analyses parue en 2018, le Livret A a systématiquement affiché un taux réel négatif de 1968 à 1984.

Malgré des taux nominaux sans commune mesure avec ceux d’aujourd’hui (jusqu’à 8,5% en 1982), le Livret a durant cette période été pénalisé par une inflation qui a fréquemment dépassé les 10%. Le point bas a été atteint en 1974, avec 6% de rendement pour 13,7% d’inflation, soit un taux réel de -6,77%.

Commentaires (1)