Livret A et LDDS : le doublement du taux de rémunération se précise

Livrets Analyse 0

Le taux théorique qui sera calculé à la mi-juillet devrait se situer autour de 1,9%. Un petit geste du gouvernement permettrait de l'arrondir à 2% contre 1% aujourd'hui...

Reuters

Sans surprise, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a confirmé hier à l'occasion de la présentation du rapport annuel de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) « qu’il faut s'attendre à une nouvelle hausse du taux du Livret A au 1er août prochain ». Autrement dit, la Banque de France fera sa proposition du nouveau taux de rémunération à la mi-juillet, dès que les chiffres définitifs de l’inflation du mois de juin seront connus. Le gouvernement pourra ensuite appliquer le 1er août cette recommandation de taux ou l’ajuster comme cela avait été le cas en en janvier dernier quand le ministre de l'Economie a préféré augmenter la rémunération du Livret A à 1% (contre 0,5% auparavant) alors que la formule de calcul indiquait 0,8%.

L'inflation dépasse 5% en mai

Comme nous l’indiquions il y a quelques semaines, avec un taux d’inflation confirmé à 5,2% en première estimation pour le mois de mai et une projection de 5,4% pour juin établie par l’Insee, on arrive à une moyenne d’inflation proche de 4,40% sur 6 mois et à un taux prévisionnel de 1,9% pour le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui partagent la même formule de calcul du taux de rémunération, en grande partie indexée sur l’inflation. Cette formule de calcul correspond à la moyenne semestrielle du taux d’inflation des six derniers mois et des taux interbancaires à court terme de la zone Euro, avec un arrondi calculé au dixième de point le plus proche.

Question d'arrondi

Alors que la préservation du pouvoir d’achat fait partie des grandes priorités du gouvernement, on peut ensuite imaginer un petit geste consistant à arrondir la rémunération des deux livrets à 2%, ce qui permettrait un nouveau doublement du taux (actuellement à 1%).

Un LEP à plus de 4%

Le taux du livret d’épargne populaire (LEP) est quant à lui déterminé pour couvrir l’inflation moyenne. Il a ainsi de grandes chances d’être porté à plus de 4% cet été. Le LEP reste cependant soumis à des plafonds de revenus et il n'est pas possible d'y placer plus de 7.700 €.

Commentaires