Les SCPI diversifiées restent les plus performantes avec un rendement moyen supérieur à 5%

Tendance Analyse 0

La plateforme d’épargne en ligne Linxea évalue le rendement courant moyen des SCPI à 4,42% en 2021, au même niveau qu'en 2019 avant la crise sanitaire.

Altixia Reim

La plateforme d’épargne en ligne Linxea vient de calculer ses estimations de rendement moyen du marché des SCPI pour l’année 2021. Comme prévu, ce taux de distribution des loyers remonte à un niveau comparable à 2019 (4,40%) avant la crise sanitaire après avoir fléchi à 4,18% en 2020.

L’observatoire Linxea (71 SCPI auditées) montre pour l’instant un rendement moyen 2021 de 4,50% que la plateforme qualifie d’optimiste car il manque encore certaines données. Linxea estime que la fourchette basse se situe à 4,33% sur la base de l’augmentation moyenne des dividendes calculée pour ces SCPI auditées. De quoi envisager un rendement moyen de 4,42% en milieu de fourchette. Ces données provisoires montrent en tout cas que les SCPI n’auront finalement guère été impactées par la crise sanitaire avec une incidence limitée à l’année 2020.

Le bureau résiste

En se penchant sur les typologies de SCPI, on voit que le bureau a encore prouvé sa résilience avec des loyers à peine minorés et un rendement moyen estimé 4,16% (jusqu’à 5% pour les meilleures SCPI de cette catégorie). Les SCPI typées commerces ont retrouvé des couleurs avec un rendement moyen qui remonte à 4,19% mais avec des écarts qui restent quand même importants (2,60% pour la moins bonne performance de cette catégorie).

Les SCPI diversifiées restent les plus performantes avec 5,10%. Les plus hauts rendements du marché des SCPI restent d’ailleurs à chercher parmi les SCPI diversifiées avec notamment 7,03% pour Corum Origin ou 7% pour la jeune SCPI sans frais d’entrée Iroko Zen.

A noter que la définition des catégories de SCPI évolue cette année au travers de 7 typologies identifiant la prépondérance du patrimoine de chaque SCPI (Bureaux, Commerce, Logistique et locaux d’activités, Hôtels tourisme et loisirs, Santé et éducation, Résidentiel, ou Alternatifs)

Le virage à l’international se confirme

Linxea a répertorié le lancement de 7 nouvelles SCPI de rendement en 2021 dont 3 sont investies intégralement à l’étranger. Cette tendance prévaut pour le marché dans son ensemble : les investissements à l’étranger ont atteint un record au deuxième trimestre 2021 avec 54% des acquisitions réalisées à l’étranger (38% sur l’ensemble du semestre). Les pays les plus ciblés sont l’Allemagne et le Royaume-Uni (malgré le Brexit) mais certaines sociétés de gestion s’intéressent désormais à l’Europe du Sud, notamment l'Espagne. « Les sociétés de gestion poursuivent un double objectif : élargir leur périmètre pour trouver des opportunités d’investissement et répondre à la demande des clients, de plus en plus avertis sur la fiscalité - plus douce - des SCPI étrangères », explique Pierre Garin, Directeur du pôle immobilier de Linxea.

Evolution positive du prix de parts

Au niveau du prix des parts, Linxea note que 17 SCPI ont revalorisé leur prix en 2021 contre seulement 2 baisses de prix de part, qui avaient eu lieu dès janvier 2021 : Aestiam Cap’Hébergimmo, investie dans l’hôtellerie et Aestiam Pierre Rendement, investie sur les commerces.

nOUVELLE DEFINITION DU RENDEMENT COURANT

En ce qui concerne les performances de rendement des SCPI, on parlera désormais à partir de 2022 de "Taux de Distribution" et non plus de Taux de Distribution sur Valeur de Marché (TDVM). Ce taux ne sera plus calculé comme le rapport entre les dividendes bruts de fiscalité de l’année et le prix moyen de la part sur l’année N mais sur le prix de souscription au 1er janvier de l’année N dans le cas général des SCPI à capital variable. Pour les SCPI à capital fixe, le prix de part acquéreur moyen de l’année n-1 sera pris en compte. Le rendement devra désormais être communiqué en brut de fiscalité étrangère.

Commentaires
Epargne
Actu0

ETF sur le Bitcoin, un bon point d’entrée désormais ?

Si la valeur du Bitcoin se situe actuellement 57% sous ses plus hauts, en toute logique, les épargnants ayant investi dans des ETF sur le Bitcoin n’ont pas été épargnés. L’occasion peut-être de s’exposer aujourd’hui à la thématique crypto…

Lire la suite