Les livrets bancaires en 5 questions

Livrets Analyse 0

L’Argent & Vous fait le tour de ces placements alternatifs au Livret A. Comment fonctionnent-ils ? Quelles sont les meilleures affaires ? Réponses avec notre dossier

Reuters

Les livrets bancaires ont repris quelques couleurs. Après avoir subi 5,8 milliards d’euros de retraits en 2013, ils ont collecté cette année 1,5 milliard d’euros. Dans l’ombre du Livret A pendant de longs mois, ils ont en effet retrouvé un peu de compétitivité depuis que le livret réglementé a vu son taux chuter à 1%.

L’Argent & Vous vous propose de faire le tour de ces supports en 5 questions afin d’en cerner tous les enjeux.

1. Qu’est-ce qu’un livret bancaire ?

Appelés aussi livrets ordinaires, les livrets bancaires sont des produits d’épargne directement proposés par les établissements financiers. Globalement, ils fonctionnent sur le même principe que le Livret A : versements libres, absence de frais, pas de blocage des fonds...

Ils diffèrent en revanche du Livret A sur deux points. Leur taux est fixé librement et les intérêts versés sont soumis aux prélèvements (15,5%) et à l’impôt sur le revenu (au barème).

Ils permettent en outre de placer des sommes importantes (pas de plafond pour certains) alors que le Livret A est limité à 22.950 euros.

2. Comment les intérêts sont-ils calculés ?

Comme pour un Livret A, les intérêts des livrets bancaires sont calculés par quinzaine. Ils sont versés en une fois en fin d’année.

3. Qu’est-ce que le taux de base et le taux boosté ?

Souvent les livrets affichent des taux promotionnels alléchants. On parle alors de taux boostés. Selon notre analyse de 10 livrets du marché, ils peuvent aller actuellement jusqu’à 4%. Attention toutefois, ces taux sont limités dans le temps (par exemple 3 ou 4 mois) et il est sont réservés aux nouveaux clients.

Une fois la promotion terminée, les fonds sont rémunérés au taux de base. Il est important de connaître ce taux lors de l’ouverture d’un livret car il est bien inférieur au taux d’appel. Actuellement, les taux de base fluctuent entre 0,8% et 2% selon les offres.

Il est aussi à noter que ce taux de base est susceptible d’évoluer au fil du temps en fonction des conditions de marchés.

4. Quelle est la fiscalité applicable ?

Si un Livret A est exonéré d’impôt et de prélèvements, la fiscalité est un critère à regarder de près dans le cas des livrets ordinaires car elle peut amputer considérablement le rendement.

Un épargnant imposé dans la tranche à 14% subira par exemple une pression fiscale de 28,8% sur les intérêts perçus. Dans la tranche à 30%, la pression fiscale passera même à 43,97%.

Autrement dit, avec un rendement brut de 2%, le gain net de fiscalité ne sera plus que de 1,42% avec une imposition à 14% et de 1,12% dans la tranche à 30%.

Il est donc essentiel de bien faire ses calculs à l’avance afin d’être sûr d’obtenir plus en net qu’avec un Livret A.

La fiscalité des livrets ordinaires
L'Argent & Vous
Tranche d'impositionPression fiscaleRendement net avec 2% brutsTaux brut nécessaire pour battre un Livret A
5,5%20,72%1,59%1,26%
14%28,80%1,42%1,40%
30%43,97%1,12%1,78%
41%54,40%0,91%2,19%

5. Quelles sont les meilleures offres actuelles ?

Comme le montre notre tableau ci-dessous, plusieurs établissements proposent des taux promotionnels : de 2,9% à 4%.

Toutefois, pour un placement dans la durée, les meilleures promotions ne constituent pas forcément les meilleures affaires. A un horizon de 12 mois, ING n’offre par exemple que 1,33% car son taux d’appel de 4% ne dure que 2 mois et laisse ensuite la place à un taux de base de 0,8%.

Même sans promotion, le livret de PSA fait par exemple mieux sur 12 mois (1,8%) grâce à son taux de base plus élevé.

En mêlant promotions et taux de base, notre comparatif montre qu’un épargnant peut espérer 2,9% sur 12 mois avec le livret de Cetelem et 2,40% avec celui de Renault. Monabanq complète le podium avec également 2,4%.

Rappelons enfin que certains établissements proposent aussi des primes forfaitaires aux nouveaux clients (40 à 50 euros) qui ne sont pas intégrées dans ce comparatif.

Les taux des livrets au 13 novembre 2014
Source : L'Argent & Vous d'après conditions générales
Taux promotionnelDuréeTaux de baseTaux moyen sur 12 mois (au 06/10/14)Taux moyen sur 12 mois (au 13/11/14)Evolution
Cetelem2,9%12 mois1,5%2,90%2,90%stabilité
Renault (Zesto)4%4 mois1,6%2,40%2,40%baisse
Monabanq4%5 mois1,25%2,40%2,40%stabilité
Hello Bank--2,0%2,00%2,00%stabilité
BforBank4%3 mois1,25%1,94%1,94%stabilité
PSA (Distingo)--1,8%1,80%1,80%stabilité
Carrefour--1,8%1,80%1,80%stabilité
Barclays4%3 mois0,7%1,53%1,53%stabilité
ING4%2 mois0,8%1,60%1,33%baisse
Fortuneo--1,25%2,13%1,25%baisse
MOYENNE2,08%1,93%
Commentaires
Epargne
Actu0

ETF sur le Bitcoin, un bon point d’entrée désormais ?

Si la valeur du Bitcoin se situe actuellement 57% sous ses plus hauts, en toute logique, les épargnants ayant investi dans des ETF sur le Bitcoin n’ont pas été épargnés. L’occasion peut-être de s’exposer aujourd’hui à la thématique crypto…

Lire la suite