Les Français ont en moyenne 25.000 euros sur leurs comptes et livrets

Tendance Analyse 0

L’analyse réalisée par L’Argent & Vous fait apparaître de très forts écarts selon les régions. Les Alsaciens thésaurisent tandis que les Normands ont beaucoup moins d’argent de côté

Reuters

De quels dépôts les Français disposent-ils ? D’après les dernières données de la Banque de France (novembre 2013), les sommes placées sur les comptes courants, les livrets et les comptes épargne s’élèvent à 1.588 milliards d’euros pour la métropole, soit une moyenne de 24.957 euros par habitant.

Mais au-delà de ce chiffre global, les statistiques de la Banque de France sont surtout intéressantes pour le panorama régional qu’elles permettent d’obtenir. A partir des données détaillées et de la population par région fournie par l’Insee (2013), L’Argent & Vous a calculé le montant des dépôts selon le lieu de résidence. Or les résultats sont pour le moins spectaculaires.

Plus de 21.350 euros dans la moitié des régions

Premier constat, dans une région sur deux, le montant des dépôts par tête dépasse les 21.350 euros (médiane). L’Ile-de-France occupe incontestablement le haut du tableau avec 41.843 euros par habitant. Si le poids économique de la région peut expliquer ce classement, les statistiques sont aussi faussées par le fait que certains établissements centralisent leurs données (y compris celles de la province) au niveau de leur siège parisien.

En mettant de côté le cas un peu particulier de l’Ile-de-France, la moyenne des dépôts apparaît d’ailleurs bien inférieure, à 21.043 euros.

L’Alsace et l’Auvergne en tête en province

Parmi les mieux dotés en épargne, les Alsaciens ont un encours de dépôt moyen de 24.288 euros. En d’autres termes, leur matelas dépasse de 15% la moyenne nationale (hors Ile-de-France). Cela leur permet d’ailleurs de surclasser les Auvergnats pourtant réputés pour leur sens de l’économie. Ces derniers prennent toutefois la troisième marche du podium avec une épargne liquide de 23.764 euros par habitant.

A peine plus de 17.000 euros dans certaines régions

A l’opposé, les habitants de la Haute-Normandie sont ceux qui disposent de la plus faible épargne bancaire. A 17.045 euros, elle est inférieure de 20% à la moyenne provinciale. Une place qui surprend d’autant plus que la région affiche un taux de pauvreté (13,7%) moins important que celui du pays (14,1%).

Le Nord-Pas-de-Calais fait à peine mieux avec 17.078 euros par tête, tout comme la Picardie (17.256 euros). Il faut dire que ces deux régions figurent parmi celles qui ont les taux de pauvreté les plus élevés (respectivement 19,5% et 15,3%). C’est aussi le cas de la région Languedoc-Roussillon (19,4% de taux de pauvreté), qui se classe juste devant avec une épargne moyenne de 18.922 euros.

L'épargne liquide selon les régions
Comptes et Livrets, Source: L'Argent & Vous d'après BdF et Insee
Epargne par habitantRégions
Entre 17.000 et 19.000 eurosHaute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Languedoc-Roussillon
Entre 19.000 et 20.000 eurosLorraine, France-Comté, Corse
Entre 20.000 et 21.000 eurosBasse-Normandie, Poitou-Charentes, Aquitaine
Entre 21.000 et 22.000 eurosBourgogne, Pays de la Loire, Paca, Centre, Midi-Pyrénées
Entre 22.000 et 23.000 eurosChampagne-Ardennes, Limousin, Bretagne
Entre 23.000 et 24.000 eurosRhône-Alpes, Auvergne
Plus de 24.000 eurosAlsace, Ile-de-France
Commentaires (3)
  • jpedro
    jpedroposté le 21.02.2014 à 17:08

    A force de donner une information sommaire, vous en tirer des avis sommaires, inutiles et trompeurs. Sous couvert de rendre l’information accessible, il n’est pas à exclure un minimum de cohérence intellectuelle et de notions basiques de statistique. La moyenne c’est vraiment d’un niveau très moyen, c’est-à-dire nulle.

  • MKRL
    MKRLposté le 21.02.2014 à 10:20

    Cette statistique est totalement stupide.

    Plus de 50% des français n'ont aucune épargne et ont à peine de quoi boucler les fins de mois !

    Par contre 80% de la richesse est détenue par 10% de la population.

  • Utilisateur1285292
    Utilisateur1285292posté le 21.02.2014 à 11:32

    Une moyenne n'offre certes qu'une vue sommaire. Ceci étant, son intérêt est de présenter une tendance macroéconomique et non de faire du cas par cas. Il existe de la même manière des statistiques sur l'endettement moyen des Français alors que certains n'ont aucune dette.

    Cdt

Epargne
Actu0

Boom inquiétant des arnaques aux placements financiers

Les propositions d’investissement frauduleuses auprès des épargnants français se sont multipliées ces derniers mois, relève l’AMF qui alerte sur la sophistication de ces techniques d’escroquerie.

Lire la suite