Les anciennes générations de PEL gardent beaucoup d’avantages

Tendance Analyse 0

Le Plan d’Epargne Logement a toute sa place dans une poche d’épargne sécurisée, il ne lui manque que la liquidité.

iStock

A l’origine destiné à préparer le financement d’un achat immobilier, le Plan d’Epargne Logement (PEL) reste aujourd’hui privilégié comme support d’épargne car les taux d’emprunt auxquels il donne droit ne sont pas compétitifs. Face au faible taux de rémunération de 0,5% du Livret A et du Livret de développement durable (LDDS), le PEL a d’ailleurs retrouvé un zeste d’attractivité. Malgré sa moindre liquidité, un retrait d’argent impliquant sa fermeture, son taux actuel de 1% brut (0,7% net après le prélèvement forfaitaire unique de 30%) le remet quelque peu dans la course.

Plus c’est ancien, plus c’est bon !

Mais ce sont surtout les anciens PEL qui sont intéressants. Les meilleurs PEL sont ceux qui ont été ouverts avant le 1er mars 2011 car ils ne sont pas limités dans le temps et leurs intérêts continuent à courir, même au bout de 15 ans. Les PEL ouverts depuis le 1er mars 2011 seront par contre automatiquement fermés au bout de 15 ans et éventuellement transformés en livrets bancaires. A noter qu’au bout de 10 ans, vous ne pouvez plus effectuer de versements, mais votre PEL continue de produire des intérêts pendant 5 ans.

Fiscalité

La fiscalité est un autre critère à intégrer. Les plans ouverts depuis plus de 12 ans sont imposés par défaut au prélèvement forfaitaire unique (PFU) à 30%. La même imposition s’applique aux plans récents ouverts depuis janvier 2018. Les PEL ouverts avant 2018 et depuis moins de 12 ans ont la particularité de n’être soumis qu'aux prélèvements sociaux à 17,2%.

La fiscalité des PEL
L'Argent & Vous
Date d'ouverturePression fiscale
Plans ouverts depuis 201830%
Plans ouverts avant 2018 et depuis moins de 12 ans17,2%
Plans ouverts depuis plus de 12 ans30%

Le tableau ci-dessous présente les rendements nets en fonction de la date d’ouverture du plan. Nos calculs se basent sur une imposition au PFU, mais il est possible d'opter pour le barème (ce n'est intéressant que pour les personnes non imposables ou à la marge pour les contribuables dans la tranche à 11%).

Par exemple, un PEL de début 1998 offre 3,1% brut et laisse 2,17% net. Pour les PEL ouverts entre 2009 et début 2015, le rendement brut est de 2,5%, soit 2,07% net puisqu’ils bénéficient de l’exonération fiscale pendant 12 ans. Les plus anciens de ces plans (ouverts avant août 2009), qui commencent à être fiscalisés, offrent de leur côté 1,75% net, ce qui reste encore très avantageux dans le contexte actuel, sachant que l'épargne placée sur un PEL est garantie avec des dépôts qui peuvent aller jusqu'à 61.200 €.

Rémunération des PEL selon la date d'ouverture
L'Argent & Vous
Taux brutTaux net avec le PFU
Du 16/05/1986 au 06/02/19944,62%3,23%
Du 07/02/1994 au 22/01/19973,84%2,69%
Du 23/01/1997 au 08/06/19983,10%2,17%
Du 09/06/1998 au 25/07/19992,90%2,03%
Du 26/07/1999 au 30/06/20002,61%1,83%
Du 01/07/2000 au 31/07/20033,27%2,29%
Du 01/08/2003 au 31/01/2015 (plus de 12 ans)2,50%1,75%
Du 01/08/2003 au 31/01/2015 (moins de 12 ans)2,50%2,07%
Du 01/02/2015 au 31/01/20162,00%1,66%
Du 01/02/2016 au 31/07/20161,50%1,24%
Du 01/08/2016 au 31/12/20171%0,83%
Depuis le 01/01/20181%0,70%

Ne pas fermer les anciens PEL

Dans le contexte actuel de très faible rémunération des produits d’épargne garantie, y compris l’assurance vie en euros dont le rendement moyen devrait tomber autour de 1% cette année, le PEL garde donc toute sa place dans une poche d’épargne sécurisée, surtout ceux ouverts avant 2016. Surtout que les taux du PEL sont garantis pour toute la durée du plan et ne sont donc pas susceptibles d’évoluer à la baisse contrairement au rendement d’une assurance-vie par exemple.

a retenir

La durée pendant laquelle le PEL peut être alimenté est de 10 ans. Passé ce délai de 10 ans, vous ne pouvez plus effectuer de versements mais votre PEL continue de produire des intérêts : pendant 5 ans pour les plans ouverts depuis le 1er mars 2011 et sans limitation de durée pour les plus anciens.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

La fiscalité du compte-titres ordinaire

Privilégié des adeptes de la bourse, le compte-titres ordinaire (CTO) donne accès à une large palette de produits financiers, beaucoup plus étoffée que celles du PEA et de l’assurance vie. Avec une contrepartie fiscale à ne pas négliger...

Lire la suite