L’emprunt du FN à 3% est-il une bonne affaire ?

Alternatives Analyse 0

Le taux est certes élevé par rapport aux placements bancaires à 1 an, mais il n’offre pas exactement les mêmes garanties

Reuters

3%. C’est la rémunération que propose le Front national aux épargnants prêts à l’aider à financer sa campagne législative au travers d’un « emprunt patriotique ».

Concrètement, l’opération prend la forme d’un contrat de prêt sur 12 mois, avec donc à la clé une rémunération brute de 3%.

Un taux plus élevé que les comptes à terme…

Pour faire la promotion de son emprunt patriotique, le parti n’a pas manqué de comparer le rendement offert à celui des livrets bancaires, actuellement inférieur à 1%.

Rappelons toutefois que les contraintes ne sont pas les mêmes, l’argent investi sur un livret pouvant être récupéré à tout moment. Mieux vaut donc comparer cet emprunt à des placements de même horizon, comme les comptes à terme à 1 an.

Là encore la comparaison reste largement favorable à l’opération du FN puisque les comptes à terme offrent actuellement entre 0,9% et 1,25% sur un an (la fourchette haute étant notamment atteinte chez PSA).

… mais moins de garanties

Le FN assure de surcroît que son placement est garanti puisque l’Etat remboursera les frais de campagne que doivent permettre de financer cet emprunt.

Ceci mérite néanmoins un commentaire. Les versements sur les comptes à terme sont des dépôts et bénéficient de ce fait de la couverture du Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Autrement dit en cas de faillite, le fonds prendrait le relais de l’établissement financier avec une garantie allant jusqu’à 100.000 euro par personne et par établissement.

Le cas du FN diffère car c’est lui et lui seul en tant qu’emprunteur qui assure la garantie de son prêt (la contrepartie). Certes, il sera très probablement remboursé de ses frais de campagne. Mais comme tous les emprunteurs privés, il pourrait être amené de ne pas honorer ses échéances en cas difficultés financières (quels qu’en soient les motifs).

Le surplus de rémunération offert par le FN peut donc être vu comme la prime de risque accordée par un emprunteur a priori moins sûr que l’Etat ou qu’un établissement bancaire bénéficiant d’une garantie externe.

D’autres arguments (politiques notamment) peuvent entrer en ligne de compte. Mais sur le strict plan financier, il revient donc à chacun de déterminer si le couple rendement/risque lui paraît acceptable en fonction de la fiabilité accordée aux finances du parti.

Ne pas oublier la fiscalité

Notons enfin que le taux de 3% est brut. A l’image de tous les intérêts ordinaires, ceux que servira le FN seront fiscalisés, selon le régime en vigueur. Entre l’impôt et les prélèvements sociaux (en tenant compte de la CSG déductible), un prêteur imposé à 14% obtiendra un taux net de 2,14%. Dans la tranche à 41%, le taux net baissera à 1,37%.

Taux net servi par l'emprunt du FN (3% bruts)
Calcul effectués par L'Argent &Vous avec PS à 15,5%, barème en vigueur et CSG déductible
Tranche marginale d'impositionRendement net
0%2,53%
14%2,14%
30%1,68%
41%1,37%
45%1,25%
si option pour le PFL à 24% (moins de 2.000 € d'intérêts par an)1,81%
Commentaires (3)
  • azorgues
    azorguesposté le 02.06.2017 à 10:20

    "Là encore la comparaison reste largement favorable à l’opération du FN puisque les comptes à terme offrent actuellement entre 0,9% et 1,25% sur un an (la fourchette haute étant notamment atteinte chez PSA)."

    Encore de fausses informations. Et vous le verrez sur le site dédié que le taux des livrets bancaires est compris entre 0,10% et 1,25%... Pas 0,9%... Il faut arrêter de diffuser des informations mensongères aux épargnants !!!

  • Journaliste
    Journalisteposté le 02.06.2017 à 11:08

    Cher lecteur,

    Il ne vous aura pas échappé qu’en évoquant des taux de 0,9% à 1,25% nous ne parlons pas de « livrets bancaires » mais de « comptes à terme », ce qui n’est pas exactement la même chose.

    Si besoin, vous pouvez retrouver les spécificités des comptes à terme dans notre rubrique "fiches pratiques".

    Cordialement

  • ramvis
    ramvisposté le 02.06.2017 à 17:04

    Oui, il y a des lecteurs ici qui aiment tirer vite sans maîtriser les sujets. Surtout sur les sujets sensibles. De toute façon, on ne peut faire confiance au FN sur ce genre d'investissement.

Epargne
Fiche Pratique0

Placements : l’importance du TRI

Le taux de rentabilité interne correspond à la performance réelle d’un placement. Décryptage d’une notion souvent mal maîtrisée par les épargnants

Lire la suite